A MISANO , UNE RENTREE REUSSIE POUR LE TEAM AKKA ASP

mardi 12 avril 2016 par IMEC

Première des cinq escales de la saison 2016 de la Blancpain GT Series Sprint Cup, la manche de Misano a permis au Team AKKA-ASP de faire une entrée réussie sur ce championnat très disputé comptant pas moins de 40 voitures pour un niveau des plus relevés. Si l’équipage Pro, Tristan Vautier et Felix Rosenqvist, a prouvé toute sa compétitivité (deux meilleurs temps et un record du tour) mais a manqué de réussite, le duo Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort, sur la Mercedes-AMG GT3, monte à deux reprises sur le podium Pro-Am. Un bon résultat complété par le podium de Anthony Pons en Blancpain GT Sports Club sur la Ferrari 458 Italia GTE et deux Top 10 pour Maurice Ricci, exceptionnellement présent en Italie.

Blancpain GT Series Sprint Cup :Pour cette entame de saison, le Team AKKA-ASP n’engage que deux voitures, au lieu de trois, sur la Blancpain GT Series Sprint Cup. Si l’équipage Pro composé de Tristan Vautier et Felix Rosenqvist est bien présent, une seule Mercedes-AMG GT3 est engagée en Pro-Am pour Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort. En effet, Christophe Bourret, équipier de Jean-Philippe Belloc sur la seconde Pro-Am, s’est blessé à l’épaule et aux côtes. Bien que cette première manche de la saison se déroule en Italie, dans la station balnéaire de Misano, habituellement baignée de soleil, c’est la pluie qui donne rendez-vous aux protagonistes de la Sprint Cup durant les essais libres. Une mise en route un peu compliquée pour la quarantaine de voitures engagées sur le championnat. Il faudra attendre les séances de qualifications pour enfin rouler sur le sec.

Les qualifications sont divisées en trois séances. Sur la première, la N°88 avec Tristan Vautier au volant réalise le deuxième temps absolu, démontrant ainsi que le travail réalisé sur la base de réglage de la voiture a pris la bonne direction. Au terme de Q2, Felix Rosenqvist enfonce le clou en signant le meilleur chrono… C’est une bonne surprise pour le Team AKKA-ASP qui voit ainsi ses deux pilotes Pro et sa Mercedes-AMG GT3 à un excellent niveau de compétitivité. La troisième et ultime séance de qualification permet aux 20 premiers de s’affronter pour la définition de la grille de départ mais au bout de deux tours, la pluie fait son apparition et la N°88 ne peut améliorer sa 8e place.
Sur la N°87, Jean-Luc Beaubelique lance les hostilités en découvrant à la fois le circuit et la voiture sur le sec lors de Q1. Morgan Moullin-Traffort enchaine sur Q2 en signant le 5e temps du général. Malheureusement, le Toulousain voit son temps annulé pour avoir bouclé son tour sous drapeau rouge. Finalement, il prend part à Q3 mais le temps de le relancer sur la séance, la pluie arrive et il ne peut faire mieux que 19e alors que potentiellement ses chronos sont très proches de ses équipiers Pro.

Samedi, la course qualificative se déroule en nocturne. Un sprint de nuit pour débuter la saison…l’exercice n’est pas évident en sachant qu’en plus, la piste n’est pas totalement sèche. Le choix des pneumatiques avant le départ s’avère déterminant. La voiture Pro étant la mieux placée sur la grille, l’équipe décide de ne pas prendre de risques en la chaussant de pneus pluie. La Pro-Am part quant à elle en slicks avec Morgan à son volant.
Sur la N°88, Felix réalise un superbe relai en remontant de la 9e à la 5e place. L’arrêt se déroule bien mais les trois tours suivants de relance sont un peu compliqués pour Tristan qui doit céder du terrain aux prises avec une montée en température de ses pneumatiques un peu lente. Le Grenoblois réalise une fin de course tonitruante en parvenant à se hisser au 7e rang mais ne marque pas de points, les points étant distribués jusqu’au 6e rang.
Pour la N°87 Pro-Am, le pari aurait pu fonctionner… Morgan réalise un super relai chaussé de slicks sur une piste difficile et piégeuse. Après l’arrêt, Jean-Luc reprend la piste en tête de la catégorie. Malheureusement, une petite erreur coûtant une trentaine de secondes prive l’équipage de victoire mais pas de podium, le premier pour AKKA-ASP cette saison en Sprint Cup.
Le lendemain, au départ de la course principale, les deux équipages AKKA-ASP sont en bonne position pour espérer faire un bon résultat.
Tristan Vautier s’élance 7e et réussi parfaitement son envol. Il réalise un excellent relai, très proche des leaders et rejoint les stands à la 4e place. Le ravitaillement et le changement de pneus se passent parfaitement mais la voiture refuse de redémarrer. Une douzaine de secondes sont perdues et Felix Rosenqvist reprend la piste au 6e rang. Le couteau entre les dents, le Suédois remonte 3e en accrochant au passage le record du tour. Mais à deux boucles de la fin cette belle progression est stoppée par un problème d’alimentation d’essence et la voiture doit s’immobiliser en bordure du circuit. A portée de roue, le premier podium au général s’envole.
Comme le souligne Jérôme Policand, le sentiment principal est la frustration : « Nous réalisons le meilleur temps en Q2 avec Felix, le meilleur temps du warm-up avec Tristan, le record du tour en course et nous ne marquons pas de points… Malgré cette frustration, la satisfaction c’est d’avoir deux super-pilotes formant un superbe équipage. »

Côté Pro-Am, le contrat a été une nouvelle fois rempli avec le deuxième podium du week-end, cette fois sur la deuxième marche du podium. « Jean-Luc et Morgan ont enchainé deux beaux relais. Encore une fois, du grand Morgan qui achève le travail et termine proche du leader. Tout cela est très encourageant pour la suite, nous pointons à la deuxième place du championnat. Nous le savons, il y a encore beaucoup de travail avant Brands-Hatch. Nous sommes sur la bonne voie mais à présent nous devons concrétiser pour ne pas nous faire distancer au classement de la Blancpain GT Series. »

Blancpain GT Sports Club : A Misano, deux voitures sont engagées en GT Sports Club. La première, la Ferrari 458 Italia GTE pilotée par Anthony Pons, participera à toutes les manches de la saison tandis que la seconde, une Mercedes-AMG GT3 a été confiée à Maurice Ricci pour l’occasion.
Dès les essais qualificatifs, Anthony réalise un excellent chrono en prenant la 5e place du général, très proche de la première ligne à seulement 2/10e.
Pour Jérôme, la première satisfaction est de voir la Ferrari en aussi bonne place. « Cette performance fait très plaisir car il y a seulement un mois cette voiture avait connu un incident d’importance et avait été partiellement brûlée. L’énorme travail effectué par l’équipe a payé ! » Engagé de dernière minute, ne connaissant pas le circuit et découvrant la Mercedes sur le sec, Maurice réalise à Misano un chrono lui permettant d’entrer dans le Top 10 (9e). L’entrainement parfait avant son entrée en lice sur la Blancpain GT Endurance Series à Monza dans deux semaines.

Samedi, la course qualificative du GT Sports Club 2016 permet à l’équipe AKKA-ASP de signer son premier podium de la saison. Une entrée en matière qui n’est pas pour déplaire à Jérôme Policand : « Anthony Pons offre à l’équipe son premier podium de l’année au terme d’une belle bagarre. La course s’est déroulée sous la pluie, ce qui a compliqué la tâche des pilotes qui découvraient le circuit dans de telles conditions. Anthony a opéré une belle remontée et est allé chercher le podium au cours des deux derniers tours alors que Maurice s’offre la 7e place sans avoir démérité car piloter la Mercedes dans ces conditions n’est pas un exercice très aisé… Belle entrée en matière. » Le lendemain, pour la course principale les positions de départ sur la grille sont celles des résultats de la course qualificative. Anthony s’élance donc de la 2e ligne et Maurice de la 4e. Au passage des feux au vert, Maurice prend un excellent départ, peut-être même trop bon puisqu’il passe de la 7e à la 3e place dès le premier tour et se voit pénalisé pour départ anticipé. Il plonge dans les profondeurs du classement mais opère une incroyable remontée pour finir 9e. Ayant tout particulièrement apprécié la Mercedes-AMG GT3, Maurice est impatient d’en découdre sur la première manche de la Blancpain GT Endurance Series à Monza.

Pour Anthony, le scénario du jour n’a malheureusement pas tourné à son avantage. En effet, en bagarre pour le podium jusqu’à la mi-course, le pilote AKKA-ASP a perdu le contrôle de sa Ferrari à la ré-accélération, après un dépassement, pour finir sa course dans le bac à gravier. Le bilan est positif car la performance est là mais malheureusement pas les résultats que l’équipe pouvait escompter. Le week-end fut riche en enseignements et désormais Brands-Hatch est en ligne de mire.

Le premier meeting de la saison vient de s’achever mais il faut déjà penser à l’épreuve suivante…le coup d’envoi de la Blancpain GT Endurance Series à Monza, temple du sport automobile italien et haut lieu du sport automobile mondial.
Mêmes montures, les Mercedes-AMG GT3, mais des équipages différents. Le Team AKKA-ASP engagera deux autos, une en catégorie Pro-Am et une en catégorie Am. La Pro-Am sera pilotée par un équipage 100% nouveau dans l’équipe, composé de Daniele Perfetti, Michael Lyons et Laurent Cazenave. En catégorie Am, deux habitués, Jean-Luc Beaubelique et Maurice Ricci seront rejoints par Gilles Vannelet.
Rendez-vous est donc pris les 23 et 24 avril prochains pour un week-end italien placé sous le signe de l’adrénaline…
B.L.S. – communiqué de presse @ photos P. Hecq