A MAGNY-COURS, LE TFT ENGRANGE LES VICTOIRES

mardi 11 octobre 2016 par IMEC

Victorieux des deux premiers meetings à Barcelone, puis au Mans, l’équipage TFT composé d’Ander Vilarino, Alain Ferté et Philippe Illiano, associé sur la Norma M20 FC N°2, n’a ensuite cessé de jouer placé lorsque la victoire se refusait à eux. Il fallait cependant remettre les pendules à l’heure avant la finale à Estoril, et c’est ce à quoi ils se sont employés dans la Nièvre à Magny-Cours, y décrochant leur troisième succès 2016 tout en accentuant leur avance en tête du classement.

Le scénario déjà entrevu au Mugello tourne cette fois en leur faveur. Auteur de la pole position, la Norma N°22 DB Autosport de Delafosse, Dannielou, Petersen dispute en effet une course de toute beauté et mène de quelques secondes à l’entame de la dernière heure après avoir, comme sa rivale, effectué tous ses passages obligatoires par les stands. Réunis sur la Norma N°32, les vainqueurs du Castellet, Maulini, Bole Besançon, Foubert, eux aussi libérés de leurs Drive Through, apparaissent quant à eux en 3e position à une poignée de seconde. Leur stratégie décalée leur permet de prendre la 2e place, mais une erreur au Château d’Eau permet à la N°2 de reprendre les devants, puis du leadership à 45 minutes du damier, lorsque la N°22 est victime de problèmes de freins et regagne son stand. Vilarino, qui a assuré le premier relais et termine l’épreuve, n’a dès lors plus qu’à dérouler. Parmi les favoris, la Norma N°40 Equipe Palmyr de Mondolot, Zollinger, Thuner réalisait un début de course tonitruant et était engagée dans la lutte pour la victoire jusqu’à ce que le moteur rende l’âme dans la troisième heure. DB Autosport, de son côté, a rencontré des problèmes d’alternateur sur la N°21 de Bassora, Monclair, Bèche qui se classe en 5e position, tandis que la Norma N°8 TFT de Capillaire, Lacoste, Taittinger, elle aussi ralentie par des soucis, termine au 8e rang derrière la Norma N°31 CD Sport de Cochet / Kirchdoerffer / Faure.

Cela permet ainsi au trio victorieux du classement Prestige de terminer sur la troisième marche du podium général. Cet honneur revient à la Norma N°6 TFT de Bazaud, Thirion, Caillon qui devance la Norma N°42 Equipe Palmyr de Kubryk, Wolff, Beck. Grâce à leur parcours sans faute, ils précèdent le quatrième proto de l’armada TFT, la N°5 de Morales, Rihon, Cimadomo, ralentie en fin de parcours pour remettre quelques litres de carburant afin de rejoindre l’arrivée.

PDF - 39.2 ko
Le classement

B.L.S. – communiqué presse @ photo H. Laroche