WEC A FUJI : VICTOIRES DE TOYOTA ET DE LA LIGIER DE PLA

lundi 13 octobre 2014 par IMEC

A domicile, Toyota a remporté la victoire lors des 6 Heures de Fuji, 5e manche du WEC, le Championnat du Monde d’ Endurance, elle réalise aussi le doublé avec les deux premières places devant deux Porsche, Audi a été à la peine.

La Toyota TS040 Hybrid N°8 s’impose avec Davidson, Buemi devant la voiture sœur du Toyota Racing N° 7 de Wurz, Sarrazin, Nakajima. Le Team Porsche avec Bernhard, Webber, Hartley et Dumas, Jani, Lieb sur Porsche 919 Hybrid monte sur la 3e marche du podium et prend aussi la 4e place. Suivent ensuite les Audi R18 e-trom quattro de Di Grassi, Duval, Lieb et de Fässler, Lotterer, Tréluyer.

Le Toulousain Olivier Pla avec Roman Rusinov et Julien Canal sur la Ligier JS P2 – Nissan de G-Drive Racing (photo) terminent 7e et 1e du LMP 2, réaction de ce dernier : « Tu penses que c’est facile, mais ça ne l’est jamais. Nous avions les choses sous contrôle jusqu’au dernier relais. Malheureusement avec la crevaison lente que nous avons eue, nous n’avons pas
voulu prendre de risques et nous avons décidé de rentrer au stand pour changer le pneu arrière gauche. A partir de là, je n’avais qu’une option, c’était d’attaquer comme jamais et de pousser les limites de l’auto pour revenir sur la n°47. Une fois revenu sur elle, j’ai essayé de la doubler au virage 10, mais je n’étais pas assez près et le pilote a fermé la porte. Ensuite, nous avons rattrapé du trafic et j’ai pu passer à l’extérieur du virage 5. Et là, je savais que j’avais la voiture pour creuser l’écart. Franchement, c’est une superbe victoire, et la première victoire pour la Ligier JS P2, ce qui est très important, et une magnifique récompense pour tout le travail effectué jusqu’à maintenant. C’est juste fantastique ! »
Et d’un autre Toulousain, Philippe Dumas team principal : « Il fallait le faire et on l’a fait. Je suis très heureux de cette première victoire Ligier JS P2. Encore une fois, nous avons démontré le potentiel de la voiture et nous avons réussi à le concrétiser. Je suis très content pour l’équipe, G-Drive Racing, Onroak Automotive, et pour les gars aussi. Ça n’a pas été facile dès le début de week-end avec deux ou trois mésaventures, mais ça reste du sport et il ne faut jamais lâcher. C’est encore long, mais nous avons fait ce qu’il fallait pour revenir dans le championnat et il va falloir faire ça jusqu’à la fin. Les trois pilotes ont bien roulé. Je suis très content de Julien qui a beaucoup progressé. Roman a été très constant et Olivier reste exceptionnel
comme d’habitude ! »
Pour les autres pilotes portant les couleurs régionales, Emmanuel Collard termine 3e du LMGTE Am avec Perrodo et Vaxivière sur la Porsche 911 RSR du Prospeed Compétition et le Gersois Patrick Pilet avec Fred Makowiecki ferment le peloton du LMGTE Pro avec la Porsche officielle 911 RSR du Porsche Team Manthey.

B.L.S. - citation Aok Racing @ photo C. Marin DPPI