SHANGHAI : DOUBLE DE TOYOTA, VICTOIRES POUR PLA ET PILET

mardi 4 novembre 2014 par IMEC

La 6e manche du FIA World Endurance Championsship (WEC) a été remportée par Toyota qui a même réalisé le doublé devant la Porsche N°14 qui monte pour la première fois de la saison sur le podium.

Au terme des 6 heures de course Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Toyota TS 040 Hybrid, s’imposent devant la voiture sœur d’ Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Kazuki Nakajima. A un tour viennent Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb, Porsche 919 Hybrid, qui ont décroché la pole position. Les Audi R18 e-tron quattro qui n’ont pas été au meilleur de leurs formes, complètent le top 5, avec Marcel Fässler, André Lotterer, Benoît Tréluyer et Lucas Di Grassi, Loïc Duval, Tom Kristensen.

En LMP 2, après le rendez-vous de Fuji, seconde victoire consécutive mais aussi la pole pour le Toulousain Olivier Pla et Roman Rusinov, Julien Canal sur la Ligier JS P2 – Nissan du G-Drive Racing. Ils ont mené une course limpide en creusant un écart conséquent de trois tour sur les seconds. Une victoire qui permet à l ‘équipage de se rapprocher du premier. Il ne compte désormais plus que 8 points de retard sur l’ Oreca Nissan du SMP Racing. Pour Olivier Pla faire mieux n’est pas possible : « Une course parfaite du début à la fin, dès le commencement du week-end. Je pense que nous ne pouvions pas mieux faire. La voiture était très bien et très constante sur l’ensemble de mes relais. Notre avantage est que nous dégradons nos pneus moins que les autres. Il faut continuer comme ça, le championnat est loin d’être gagné encore. Il faut rester humble et travailler dur et nous ferons les comptes à la dernière course. » Pour le second Toulousain Philippe Dumas, tout le monde a fait du bon boulot : « Je ne vais pas dire encore une fois que l’équipe a bien travaillé, que les pilotes ont bien roulé et que la voiture est magnifique. C’est la réalité pourtant ! Voiture parfaite, équipe parfaite, pilotes parfaits ! Suite au prochain épisode mais même avec la pole position nous ne reprenons que huit points sur notre rival direct. Nous grignotons petit à petit des points au classement général LM P2 et il va falloir nous battre jusqu’au bout. »

Le Gersois Patrick Pilet et Frédéric Makowiescki, Porsche 911 RSR, s’imposent en LMGTE Pro, devant la seconde 911 RSR du Porsche Team Manthey de Jörg Bergmeister, Richard Lietz. En GT Am Emmanuel Collard, François Perrodo, Matthieu Vaxivière Porsche 911 RSR terminent au pied du podium.

B.L.S. – Sitation Oak Racing @ :photo DPPI