NOUS PARTIMES EN CROISADE A CHATEL GUYON

mercredi 12 janvier 2011 par IMEC

François Rodriguez, bien connu comme commentateur de rallyes, de courses de côtes ou de slaloms a laissé a délaissé pendant quelques instants son moulin à paroles, outil plus connu sous le sobriquet de micro, pour prendre la plume et nous narrer la croisade d’une fine équipe à la finale des courses de côtes à Châtel-Guyon.

  • C’était la toute première participation à une finale des courses de côtes pour le Comité Midi-Pyrénées, Arnaud Desportes, Frédéric Viguier, mon épouse Odette et moi partons totalement dans l’inconnu. Arnaud désigné comme représentant du comité du sport auto de Midi-Pyrénées constitue sa garde rapprochée qui aura pour mission l’organisation de cette représentation. Une seule obligation : que l’ensemble des frais de déplacement soit pris en charge par le comité, ce qui a été accepté. Rapidement nous mettons en place un plan de bataille. En premier lieu nous sollicitons tous les organisateurs de courses de côtes pour qu’ils nous procurent des produits locaux, aux quels nous avons rajouté d’autres productions régionales acquises avec le budget qui nous a été alloué.
  • Nous passons la journée du jeudi à charger les voitures, notre départ étant programmé le lendemain en fin de matinée. En route pour Châtel Guyon avec une halte à Montauban afin, de récupérer du raisin chez Nicole Bonnet, la spécialiste du chronomètre, ensuite cap vers notre lieu de rendez-vous. Lieu que nous attendrons vers les 16 heures, un trajet presque totalement fait sur l’autoroute, avec seulement une petite vingtaine de kilomètres sur des départementales. Dés notre arrivée nous partons en repérage des lieux qui pendant 48 heures nous tiendront lieu de P.C. Rapidement nous nous mettons au travail, car tout doit être prêt pour samedi 10 heures, heure à laquelle sera inauguré le village des comités par les autorités locales et le président de la FFSA, Nicolas Déchaux.

  • Samedi de très bonne heure nous sommes à pied d’œuvre afin de continuer la mise en place. Pour une première, nous désirons que notre chapiteau ait de la ‘gueule’’ Heureusement pour nous, nous pouvons compter sur les doigts de fée d’une femme, ceux de mon épouse Odette. Pile poil nous sommes fin prêt à l’heure, les tables garnies peuvent faire penser à n’importe quelle foire artisanale, regorgeant de produits bien de chez nous. Impression rapidement confirmée par nos visiteurs de marque, les officiels. Le centre d’intérêt de tout le monde n’était pas la bagnole, mais les produits qui trônaient sur les tables, rapidement nous devenons des enseignants de la culture gastronomique de notre région. La suite du programme a rapidement basculé très vite basculé vers des tâches bassement domestiques, ‘’tartinage’’, ‘’tirebouchonnage’, service à la demande et la carte SVP. Bref beaucoup de boulot, mais sommes heureux devant le succès rencontré. Seul Arnaud a coupé à ces menues besognes, s’étant autoproclamé ‘’Public relation’’.
  • Dimanche l’on reprend les mêmes et l’on recommence, beaucoup de monde dans une ambiance découverte. Une approche qui nous a permis de sympathiser avec les autres comités avec lesquels ont eu lieu de nombreux échanges sportifs mais aussi culturels. Le temps passe trop vite à notre goût. A 19 heures il est temps de penser à plier la boutique. Cela va aller très vite notre stand a été littéralement dévalisé, ne reste plus que quelques miettes pour les oiseaux. Dernières photos de famille, dernières poignées de mains en se promettant de se retrouver l’année prochaine pour la finale à Bournezeau en Vendée, puis cap au sud.
  • Ce succès extra sportif en revient pour une grande partie aux clubs Revel Team Auto, l’Ecurie Bigorre Tarbes Auto Sport, le Club Auto Mirande Astarac, Ecurie du Chasselas, l’Ecurie des Marmots, Calmont Sport Auto, l’Ecurie des Gaves, l’Ecurie du Lauragais, l’Association Course de Côte de Saint Antonin Noble Val, et les ASA du Midi et du Vignoble Tarnais, un grand merci à eux

Bien cordialement

François Rodriguez