LE DA RACING SIGNE UNE NOUVELLE VICTOIRE EN ESPAGNE

jeudi 24 septembre 2015 par IMEC

Décidément, le DA Racing est en grande forme. Après le double podium de Lohéac, Andréa Dubourg a remporté la finale de l’Euro RX Super1600 disputée sur le circuit de F1 de Barcelone. Malgré de très bons chronos en Championnat d’Europe FIA Supercar, Jean-Baptiste Dubourg a subi les caprices de la mécanique

Euro RX Supercar : Jean-Baptiste Dubourg avait l’intention de confirmer sa troisième place de Lohéac, mais il s’est retrouvé face à de nombreux obstacles et à des aléas mécaniques inhérents à la compétition qui ont enrayé sa progression. Avec un troisième temps dans la deuxième manche et le deuxième temps du warm-up dimanche matin, dans le cadre de l’Euro RX, le pilote de la Citroën C4 Supercar a confirmé sa pointe de vitesse et démontré sa facilité à s’adapter aux nouveaux circuits, comme ce fut le cas ce week-end à Barcelone. Certes, le bilan comptable n’est pas positif en repartant de l’Espagne, mais « JB » et l’équipe ont, une fois de plus, démontré leur faculté d’adaptation et leur réactivité. « Quel plaisir de pouvoir rouler sur un circuit emprunté par le Championnat du monde de F1 et je tiens à féliciter les organisateurs de Barcelone pour la qualité du travail effectué sur un tel circuit. Le public espagnol est génial, ce sont de vrais passionnés de sport automobile. C’est sûr, cela change des pistes historiques comme Lohéac, la Suède ou la Norvège, mais cela s’inscrit dans la nouvelle approche du RallycrossRX. Les portions asphaltes étaient très rapides et les parties en terre plus techniques. La bonne nouvelle est que nous avions trouvé de bons réglages qui nous ont permis de ne pas trop user nos pneus. Avec un troisième temps lors de la deuxième manche et le meilleur temps du warm-up nous avions de bons espoirs, mais là les démons du sport automobiles m’ont joué des tours : un câble d’accélérateur bloqué pour la troisième manche et le moteur qui se met en alerte lors de la dernière manche. Deux galères techniques qui me coûtent une qualification en demi-finale, c’est dur, mais c’est la loi des
sports mécaniques. Je perds de gros points par rapport à l’objectif que je m’étais fixé, mais il reste encore une course en Italie et nous allons profiter de la pause d’un mois pour nous préparer dans les meilleures conditions et arriver sereins pour cette dernière course de la saison du Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar. »


Euro Rx Super 1600 : Avec trois podiums en cinq courses, Andréa Dubourg fait partie des hommes forts du Championnat d’Europe FIA de Rallycross Super1600. Ce week-end, tous les pilotes découvraient le circuit de Barcelone et le pilote du DA Racing n’a pas traîné pour s’adapter à ce circuit inédit en remportant la première manche qualificative. Dès lors Andréa ne quittera plus la première place des Super1600, que soit lors du classement intermédiaire ou lors de la demi-finale. Andréa semble imperturbable au volant de Renault Clio 2 Super1600. En finale, il ne manque pas son envol pour prendre la tête de la course. Aucun pilote ne sera en mesure de le rattraper et Andréa passe la ligne d’arrivée en vainqueur, sa première victoire internationale ! Mais la joie a été de courte durée, les officiels ont passé la voiture au crible et constatent que les ailes de la Clio sont trop larges de deux centimètres et la vitre arrière trop
fine de 0,8 millimètres. Les officiels ont reconnu que ces éléments n’étaient en aucun cas des faits de tricherie avérés puisqu’il n’y a aucun gain de performance, mais juste une non-conformité arithmétique. La décision a été de confirmer la victoire au pilote du DA Racing, qui se voit néanmoins retirer 8 points à son capital. Evidemment, le DA Racing a pris note de ces décisions et a d’ores et déjà apporté les modifications sur la Clio. « C’est un réel plaisir de rouler sur circuit comme celui de Barcelone, il y a des parties où vous êtes à fond avec des passages très rapides, des portions plus techniques, un jump impressionnant et des zones de dépassement, c’est le pied pour un pilote de pouvoir évoluer sur une telle piste. La victoire en première manche qualificative m’a tout de suite mis en confiance pour la suite. Avec l’équipe technique, nous avons trouvé de bons réglages pour cette piste et dans la voiture j’étais vraiment à l’aise. Nous avions établi un plan d’action dès vendredi soir et tout s’est parfaitement bien déroulé. Dès que je montais dans la voiture, je savais que je pouvais me focaliser uniquement sur mon pilotage. Nous avons été les seuls à bien gérer nos pneus pour avoir quatre gommes neuves pour les phases finales. Ma victoire en demi-finale a confirmé nos attentes. Pour la finale, j’étais en pleine confiance, je savais que je devais rester concentré pour prendre un excellent départ. Je n’ai jamais relâché mon attaque pendant toute la finale. Cette victoire est importante pour notre équipe. Cela confirme que nous pouvons faire jeu égal avec les grosses équipes que ce soit en Supercar ou en Super1600. La place de vice-champion d’Europe est encore à ma portée et les résultats de Barcelone sont de bon augure pour le rendez-vous italien dans un mois avec un circuit qui a sensiblement le même profil. »

Après cette manche les deux frères occupent les 5e places provisoires dans les deux championnats. L’ultime rendez-vous de la saison aura lieu en Italie, du 16 au 18 octobre

B.L.S.- source DA Racing @ photos JKR