LA 40e POUR LAURENT FOUQUET ET THIERRY PIAN

vendredi 13 octobre 2017 par IMEC

Thierry Pian et Laurent Fouquet remportent la 40e édition du Rallye T.T. Dunes et Marais

La 40e édition du Rallye T.T. Dunes et Marais et revenue à Laurent Fouquet, Thierry Pian au volant de leur Fouquet Nissan, c’est également la 7e fois que Laurent s’impose lors de cette épreuve. Le Toulousain Jean-Philippe Dayraut, Rivet Porsche, Vincent Poincelet, Fouquet Mazda complètent le podium, Thibaut Flouret – Berbe remporte le Challenge 2 Roues Motrices, Sébastien Guyette et fait autant sans le Challenge SSV tout comme Nicolas Cassiède qui remporte également la couronne dans le Trophée 4x4.

Championnat : la 40e édition du rallye Dunes & Marais s’annonçait sous les meilleurs hospices avec une météo printanière, un parcours apprécié de tous et un plateau exceptionnel, riche en qualité et en quantité avec 138 équipages présents. Dès la première ES, Laurent Fouquet fait honneur à son numéro 1 mais il se fait voler la vedette par Jean-Philippe Dayraut, qui signe un temps canon dans le deuxième chrono. Le girondin se ressaisit et rectifie le tir avec trois meilleurs temps sur la fin de la journée contre un seul pour son adversaire. Après six spéciales, Laurent Fouquet rentre en leader avec un peu moins de 10’’ d’avance sur Jean-Philippe Dayraut qui montre d’entrée ses intentions. Derrière, la bagarre fait rage entre les deux Fouquet de Vincent Poincelet et Pierre-Jean Renoulleau très à l’aise à domicile. Le lendemain, Laurent Fouquet est prudent sur la première spéciale tandis que Jean-Philippe Dayraut est à l’attaque. Par la suite, ces deux-là vont se partager les temps scratchs, sauf dans l’avant-dernière spéciale où Vincent Poincelet tente un coup de poker. Le classement final reste identique à celui de la veille pour les trois premiers et c’est donc Laurent Fouquet et Thierry Pian qui remportent cette 40e édition du rallye Dunes & Marais. Une victoire difficile face à un Jean-Philippe Dayraut tenace et assidu. Ce dernier décroche une belle médaille d’argent juste devant le pilote de l’Aisne, Vincent Poincelet auteur d’une belle remontée le dimanche. Un peu plus loin, nous retrouvons Mathieu Hirigoyen qui accentue son avance au championnat après l’abandon de Christophe Costes. 5e du classement final, Pierre-Jean Renoulleau aurait pu espérer une place sur le podium sans ses problèmes mécaniques, dommage. Christopher Bird est le meilleur représentant des Britanniques, il s’intercale au 6e rang avec son Rivet Ford. Il précède deux autres Rivet, celui du régulier Joël Chopin et celui du normand, Laurent Bartolin, qui rejoint enfin le parc fermé. Didier Barthe prend une belle 9e place juste devant le pilote constructeur Fabrice Rivet qui clôture le top 10.

Challenge 2 Roues Motrices : décidément, les rallyes se suivent et se ressemblent pour Damien Pocheluberry, qui abandonne à deux spéciales du but alors qu’il avait dominé la première journée de course avec son Cledze. Auteur d’un dimanche exceptionnel, le jeune espoir Thibault Flouret-Barbe reprend le flambeau et rentre avec la victoire dans la catégorie au volant de son Rivet. Encore un exploit pour celui qui semble bien parti pour décrocher un premier titre en fin d’année. Attention toutefois au Gersois Yann Clevenot qui termine second du Challenge sur ce rallye et qui reste en embuscade pour aller chercher la récompense ultime en fin d’année. Les chiens ne font pas des chats dans la famille Zielinski. En effet, pour son premier rallye, Lucas monte sur la petite marche du podium au volant de son Tomahawk ! Félicitations !

Challenge SSV : c’est Jordy Delbouys qui est le plus à l’aise sur les pistes glissantes du samedi matin. Au soir de la première étape, le Can-Am précède les deux Polaris de Victor Crevecoeur et de Sébastien Guyette qui a perdu 1’30mn à cause d’un problème mécanique. Le dimanche, le Belge entame une belle remontée pour revenir à moins d’une minute du Can-Am de Jordy Delbouys, mais ce dernier connaît un problème mécanique dans l’avant-dernière spéciale et doit renoncer ; dommage. Au final, c’est donc un podium 100% Polaris composé de Sébastien Guyette, qui monte sur la plus haute marche, accompagné de Victor Crevecoeur et d’ Hervé Crevecoeur pour les places d’honneur.

Trophée des 4x4 : décidément, rien n’arrête Nicolas Cassiède qui remporte une nouvelle victoire dans le Trophée des 4x4 et qui décroche par la même occasion un premier titre dans la catégorie. Un titre amplement mérité pour Nicolas et toute son équipe qui ont fait un travail formidable depuis le début de l’année. Jérôme Arricastres confirme tout le bien que l’on pense de lui en montrant qu’il est à l’aise sur tous les terrains et en montant sur la 2e marche du podium. La petite marche est occupée par une autre Jeep, celle de Renaud Laborde-Dupere.

PDF - 77.1 ko
Le classement

B.L.S. – communiqué © photo B.L.S.