EN BLANCPAIN SPRINT, DE NOUVEAUX SUCCES POUR LE TEAM AKKA-ASP

mardi 10 mai 2016 par IMEC

Après un coup d’envoi du bord de la mer Adriatique, cette deuxième manche de la Blancpain GT Series Sprint Cup avait pris ses quartiers outre-Manche sur le technique circuit de Brands Hatch, au sud-est de Londres. Une excursion britannique qui se solde par deux top 10 pour les pilotes Pro, Tristan Vautier et Felix Rosenqvist, une très belle victoire une pole et une deuxième place en Pro-AM Cup à mettre au crédit du duo Jean-Luc Beaubelique, Morgan Moullin-Traffort et deux 4e position pour le deuxième équipage Pro-AM, Christophe Bourret, Jean-Philippe Belloc, qui faisait ici son baptême du feu dans le championnat. Le Team Akka-Asp joue placé et signe de belles performances.

Le circuit de Brands Hatch est un lieu chargé d’histoire qui a accueilli les Grand-Prix de Formule 1 entre 1964 et 1986, c’est aussi un tracé qui ne laisse aucun pilote indifférent. Les pilotes Akka-Asp ont donc pu faire connaissance avec ce circuit atypique et exigeant, d’un peu moins de 4 km, à l’occasion de la deuxième manche de la Blancpain GT Series Sprint Cup. Une découverte passionnante où il faut apprendre vite pour se montrer efficace.

Dès les essais libres, le ton est donné et chacun tente de prendre ses marques. Chez les Pro, la lutte se déroule à couteaux tirés et à l’heure des qualifications, la N°88 de Vautier et Rosenqvist atteint sans peine la Superpole. La paire franco-suédoise réalise une belle performance en signant le 5e chrono, assurée de s’élancer de la 3e ligne sur la course qualificative du lendemain.

Dimanche, l’emploi du temps est serré, les deux courses se déroulent à quelques heures d’intervalle et la moindre erreur peut avoir de lourdes conséquences. Tristan assure le premier relais en maintenant un bon rythme lui permettant de naviguer dans le top 6. Au changement de pilote, un ravitaillement un peu brouillon propulse Felix en piste en ayant perdu quelques positions. Une belle bagarre s’engage face à de solides adversaires et la N°88 passe sous la damier à la 9e place. En fin d’après-midi, la course Principale débute sur les chapeaux de roues. Felix enchaîne les tours tout en se maintenant dans le top 10. Tristan reprend le volant et grimpe jusqu’à la 7e position avant qu’un safety-car ne fasse son apparition après l’accrochage de deux concurrents. Les minutes s’égrainent sous ce régime et les concurrents ne sont libérés qu’à 8 minutes de la fin. Au restart, une baisse de puissance, due à une température d’huile trop élevée, fait perdre deux places à Tristan qui passe finalement sous le damier à la 9e place.

Du côté de la catégorie Pro-AM, la bataille a aussi fait rage. Dès les qualifications, les pilotes Akka-Asp sonnent la charge. L’équipage de la N°87, Jean Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort signe une superbe pole position dans la catégorie et 20e au général devant ses équipiers, sur la N°89, Christophe Bourret et Jean Philippe Belloc. Les Mercedes-AMG GT3 semblent à leur avantage sur ce tracé exigeant. La course Qualificative confirme cette tendance et le team file vers sa deuxième victoire de la saison, en Pro-AM, avec la paire Jean-Luc, Morgan. Une victoire nette au terme d’une course presque parfaite. Christophe et Jean Philippe ne sont pas en reste et bouclent les 40 tours au 4e rang de la catégorie.

La course Principale reprend un schéma presque identique. En tête à deux tours de l’arrivée Morgan est victime de la même surchauffe que Tristan et doit lever le pied et c’est deuxième qu’il coupe la ligne d’arrivée, 23e du classement général. Comme un peu plus tôt dans la matinée, l’équipage de la Mercedes-AMG GT3 N°89 boucle la course à la 4e place Pro-AM, échouant de peu au pied du podium."En terme de performance pure l’équipage Pro était très proche de son niveau de Misano mais il faut réaliser le week-end parfait pour être sur le podium. Nous marquons nos premiers points, c’est positif. En Pro-AM, nous avions l’occasion de faire le carton plein mais nous décrochons tout de même notre première victoire. Ce championnat est extrêmement compétitif, l’équipe n’est pas loin des meilleures mais nous devons encore progresser dans tous les domaines."

Ce week-end britannique marque le début d’une trêve pour la Blancpain GT Series Sprint Cup puisque la prochaine course aura lieu sur le circuit du Nürburgring début juillet, soit dans un peu moins de deux mois. Mais l’ équipe ne sera pas pour autant au repos car dès le week-end prochain c’est à Silverstone, toujours en terre britannique, que les protagonistes de la Blancpain GT Series Endurance Cup se retrouveront pour disputer la deuxième manche de ce championnat, lui aussi très disputé.

B.L.S. - source ASP @ photos P. Hecq - Vision Sport Agency