DEJA DES TITRES A MAGNY-COURS

mercredi 13 septembre 2017 par IMEC

Pour sa rentrée des classes, le Championnat de France FFSA des Circuits a offert un spectacle riche en émotions sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, en présence de Dominique Roger, Vice-Président de la Fédération Française du Sport Automobile.
L’ancien théâteL’ancien théâtre du Grand Prix de France de Formule 1 accueillait le week-end dernier (8-10 septembre) les cinq disciplines qui portent haut les couleurs du Championnat de France FFSA des Circuits en cette saison du renouveau. En Championnat de France FFSA GT, carton plein pour le BMW Team France qui s’adjuge pole positions et victoires avec Julien Piguet et Frédéric Johais sur la BMW Ekris M4 GT4 n°9. Le meeting nivernais a par ailleurs réservé de sacrés rebondissements dans la course aux titres Pro-Am et AM puisque les deux catégories ont changé de leaders au cours de cette quatrième manche.
Le Championnat de France F4 voit trois pilotes différents s’imposer dans la Nièvre, avec notamment des premiers succès cette saison pour Marvin Klein et le sud-africain Stuart White. Côte Porsche Carrera Cup France, Julien Andlauer, leader au classement Pilotes, ajoute une victoire et une troisième place à sa belle moisson 2017. Double podium également pour ses rivaux Joffrey de Narda, vainqueur en Course 2, et Florian Latorre, auteur des deux pole positions du week-end. En Peugeot 308 Racing Cup, Julien Briché repart de Nevers Magny-Cours avec le titre en poche. Vainqueur sur chaque circuit visité cette saison, le pilote JSB Compétition s’est encore illustré avec une victoire et une troisième place.Enfin, Marc Guillot a pris une belle option sur la couronne en Clio Cup France avec deux nouveaux podiums, dont une victoire, dans la Nièvre.

Championn de France GT : Week-end parfait pour le BMW Team France sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Après s’être imposés en Course 1 du samedi, Julien Piguet et Frédéric Johais doublent la mise au volant de la BMW Ekris M4 GT4 n°9 le lendemain.

Double victoire également dans la catégorie AM où Classic and Modern Racing (CMR), emmenés par Stéphane Tribaudini et Michaël Petit, décrochent les honneurs à deux reprises avec la Ginetta G55 GT4 n°111. Au terme d’un week-end à suspense, Benjamin Lariche et Robert Consani (Ginetta Speed Car n°8) épinglent une deuxième et cinquième place pour s’emparer des commandes du classement Pro-Am aux dépens de l’équipage Mike Parisy-Gilles Vannelet sur la Porsche Cayman Clubsport MR GT4 n°30. Lariche remporte aussi la Pirelli Junior Cup de Nevers Magny-Cours, qui récompense le meilleur jeune pilote du week-end. Changement de leader également dans le FFSA GT AM où Tribaudini ravit la première place à Paul et Jean-Philippe Lamic, pas vernis avec la Ginetta n°54 du Vic’ Team. Le pilote niçois compte désormais 31 points d’avance sur ses nouveaux poursuivants, Georges Cabanne et Fabien Michal qui s’invitent par deux fois dans le Top 3 de la catégorie AM avec la Ginetta CMR n°666. Chez BMW, le bonheur se nourrit aussi d’un double podium en AM pour Grégoire Depauw et Jean-Claude Lagniez (BMW Ekris M4 GT4 n°6). Le meeting nivernais voit par ailleurs McLaren signer un premier podium cette saison par l’intermédiaire de Simon Gachet et Bruno Hernandez, troisièmes en Course 2 au volant de la 570S GT4 n°3 de l’écurie Energy By ART. Cinquième constructeur engagé dans la catégorie Pro-Am, Aston Martin évolue également aux avant-postes avec ses deux représentantes mais un manque de réussite empêche la marque britannique de concrétiser. Au classement Pilotes, Lariche-Consani affichent 15 points d’avance sur Parisy-Vannelet. Chez les Teams, Speed Car dispose d’un matelas de 25 unités par rapport à CD Sport. La cinquième et avant-dernière manche du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup 2017 aura lieu dans le cadre prestigieux de la Blancpain GT Series – Endurance Cup lors du Festival de la Velocidad de Barcelona (29 septembre – 1er octobre).

Championnat de France F4 : Réunis sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, les jeunes talents du Championnat de France F4 ont rendu une belle copie pour cette rentrée des classes dans la Nièvre.

À l’issue d’une jolie remontée, Marvin Klein a signé sa première victoire cette saison lors de la course 1. Victor Martins et Charles Milesi ont complété le premier des trois podiums du week-end. Avec une piste encore humide avant l’extinction des feux, les espoirs de la monoplace avaient chaussés leurs pneumatiques pluie Kumho. Tous ont réalisé une course solide, riche en dépassements pour le plus grand plaisir des spectateurs présents. Parti en cinquième position, Marvin Klein a réalisé une très belle remontée profitant de la bataille que se sont livrés ses camarades devant et a ensuite creusé l’écart. Juste derrière, Victor Martins est parvenu à contenir ses camarades après avoir été longtemps à la lutte avec Arthur Rougier, Christian Muñoz ou encore Marvin Klein. Quatrième sur la grille de départ, Charles Milesi a réussi à gagner une place pour monter sur le podium pour la troisième fois cette saison.Dimanche, Stuart White est parvenu à extraire le meilleur de sa monoplace pour signer sa première victoire de la saison à l’issue d’une course animée. Charles Milesi a pris la deuxième place suite à une belle remontée et Hugo Chevalier a complété le podium de la deuxième course du week-end. Parti quatrième sur la grille de départ, Stuart White est parvenu à se hisser en tête pour ne plus en bouger, creusant l’écart avec ses camarades au fil des tours. Charles Milesi a lui aussi réalisé un très bonne course conclue au deuxième rang, lui qui était parti depuis la huitième position de grille. Le jeune pilote a dépassé ses camarades un par un pour prendre de précieux points au classement général.
Pour compléter ce podium, on a retrouvé Hugo Chevalier, auteur d’une course solide. Longtemps deuxième, il n’a malheureusement pas réussi à contenir Charles Milesi derrière lui. Leader du classement Pilotes, Arthur Rougier a également livré une course intelligente puisqu’il a pris la quatrième place et grappillé de précieux points au championnat. L’ultime course du week-end aura été à la hauteur de ce meeting sur le circuit Nevers Magny-Cours. Charles Milesi, pour son retour en Championnat de France F4, aura frappé fort et terminé en beauté avec une victoire devant Victor Martins et Stuart White. Après un bon départ, Charles Milesi a pris les commandes de la course, qu’il conservera jusqu’au drapeau à damier. Victor Martins, qui avait livré une belle passe d’armes avec Stuart White, n’aura pas réussi à contenir Charles Milesi derrière lui malgré sa détermination. Stuart White pouvait également se satisfaire de cette course malgré la perte de sa première place puisqu’il est tout de même parvenu à garder Hugo Chevalier derrière lui pour décrocher un nouveau podium. Les jeunes pousses du Championnat de France F4 se retrouveront dans moins de trois semaines (29 septembre - 1 octobre) sur le Circuit de Barcelona-Catalunya pour un nouveau déplacement transfrontalier prestigieux après ceux de Monza et Spa-Francorchamps.

Porsche Carrera Cup France : Le passage de la Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours n’avait rien de décisif pour l’attribution du titre… Mais pour lancer un très long sprint qui se poursuivra à Barcelone et au Castellet, il était important de marquer de gros points.

Florian Latorre, Julien Andlauer et Joffrey de Narda ont trusté les deux podiums et, si Andlauer et de Narda ont conquis chacun une victoire, Latorre prend un point à ses principaux rivaux dans la course au titre. Avec de nouveaux meilleurs temps en qualifications pour Florian Latorre (Martinet by Alméras), qui portent sa série à cinq pole positions consécutives, et un cinquième succès en six courses pour Julien Andlauer (Martinet by Alméras), le passage de la Porsche Carrera Cup France sur le Circuit de Nevers Magny-Cours semblait destiner à faire perdurer les séries. C’était sans compter sur Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing), auteur du meilleur départ le dimanche pour décrocher sa seconde victoire dans la discipline, deux ans après Navarra. Les trois pilotes se détachent au classement général. Si Julien Andlauer conserve l’avantage, Joffrey de Narda reste à treize points et Florian Latorre revient à vingt unités. Le trou est désormais fait avec Vincent Beltoise (Saintéloc), quatrième.
Dans le Championnat B, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) et Nicolas Misslin (Martinet by Alméras) se sont partagé les deux victoires. Dans cette catégorie également, le sprint est lancé avec Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing). Chez les Rookies, Ayhancan Güven (Attempto Racing) et Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) ont terminé dans le top 5 des deux courses. Prochain rendez-vous à Barcelone du 29 septembre au 1er octobre pour des courses communes avec la Porsche GT3 Cup Challenge Benelux.

Peugeot 308 Racing Cup : À deux courses de la fin de la saison, Julien Briché est déjà mathématiquement assuré de remporter le titre en 308 Racing Cup. Vainqueur sur chaque circuit visité cette saison, le pilote JSB Compétition s’est encore illustré à Magny-Cours avec une victoire et une 3e place. Dans les autres catégories, la finale du Circuit Paul Ricard promet beaucoup.

Avec sept victoires en dix courses, Julien Briché est d’ores et déjà assuré d’être le premier champion de la 308 Racing Cup ! Après Nogaro, Pau, Dijon et Spa, il s’est aussi imposé à Magny-Cours lors de la Course 1. En Junior, Teddy Clairet s’offre un nouveau podium dans la Nièvre pour creuser un écart quasi définitif dans la catégorie. L’étape de Magny-Cours a été marquée par les premiers podiums de Julien Gilbert et du Junior Amaury Richard qui ont profité d’une course terminée sous la pluie pour s’illustrer.
L’ultime épreuve de la saison 2017 se déroulera sur le Circuit Paul Ricard du 13 au 15 octobre. Teddy Clairet et Denis Gibaud y défendront leur leadership dans les catégories Junior et Gentlemen. Dès les essais libres, cinq pilotes se montraient à leur avantage. Jimmy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport) signait le meilleur temps de la journée dès la première session, devant Julien Briché (JSB Compétition), son frère Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport), Julien Gilbert (Malti Compétition) et Maxime Potty (JSB Compétition). Julien Briché décrochait une nouvelle pole position le samedi matin avec plus d’une demi-seconde d’avance sur Julien Gilbert, Teddy Clairet – premier Junior – et Maxime Potty. En tant que premier des Gentlemen, Christian Jaquillard (JSB Compétition) se plaçait en quatrième ligne. Après un départ sous le soleil, avec Julien Briché en tête devant Julien Gilbert, Teddy Clairet, Maxime Potty, Jimmy Clairet et Xavier Guyonnet, la voiture de sécurité entrait en piste lorsque Tomer Sisley abandonnait sur crevaison. Durant la neutralisation, une très intense averse venait tremper le circuit… Au retour du drapeau vert, la totalité des concurrents passait dans les stands. L’équipe JSB Compétition était la plus rapide pour changer les quatre pneus et Julien Briché repartait en tête devant Amaury Richard (GPA Racing), Julien Gilbert, Christian Goure, Jimmy Clairet et Teddy Clairet. Les énormes écarts changeaient la physionomie de la course. Julien Briché décrochait une nouvelle victoire avec plus de vingt secondes d’avance sur Julien Gilbert et Amaury Richard, premier Junior. Teddy Clairet suivait à plus d’une minute devant Jimmy Clairet et Christian Goure, vainqueur chez les Gentlemen.

Dimanche matin, avec des pneus slicks, Julien Briché signait la pole position devant David Pouget (GPA Racing). Jimmy Clairet et Nicolas Milan composaient la deuxième ligne devant les Juniors Teddy Clairet et Maxime Potty. Christian Jaquillard était encore le plus rapide des Gentlemen en quatrième ligne. Au départ de la seconde course, David Pouget s’emparait de la première place, mais il partait en glisse dans la Grande Courbe. Un accrochage entre Marie Baus Coppens et Christian Jaquillard entrainait l’intervention de la voiture de sécurité qui s’installait devant Jimmy Clairet, Julien Briché, Nicolas Milan, Teddy Clairet, Maxime Potty et David Pouget qui avait pu revenir en piste au sixième rang. Peu avant la fin de course, le drapeau rouge était brandi après un spectaculaire accrochage entre Sylvain Pussier et Xavier Guyonnet. Jimmy Clairet s’est finalement imposé devant Teddy Clairet, premier Junior, Julien Briché, David Pouget, Julien Gilbert et Nicolas Milan. Denis Gibaud a décroché la victoire chez les Gentlemen.

Coupe de France Renault Clio Cup : Avec Nicolas Milan et Marc Guillot, auteurs de deux doublés en Clio Cup France à Nevers Magny-Cours, l’équipe Milan Compétition a dominé l’avant-dernier meeting de la saison. Marc Guillot prend un avantage significatif au classement général avant l’ultime rendez-vous du calendrier.

Le week-end avait commencé par une prise de pouvoir des Juniors. Dès la première séance d’essais libres, Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) signait le meilleur temps avec seulement 13 millièmes d’avance sur Nicolas Milan (Milan Compétition). Jérémy Sarhy (Vic Team), Jérémy Curty (Carmine Compétition) et Benoît Castagné (Raiwoit Racing) complétaient ce premier top 5. Dans l’après-midi, c’était au tour de Corentin Tierce (Tierce Racing) de se mettre en avant parmi les Juniors devant Marc Guillot (Milan Compétition), Dorian Guldenfels, Guillaume Savoldelli (Team TB2S) et Jérémy Sarhy. Bien en rythme le vendredi, Dorian Guldenfels concrétisait sa pointe de vitesse sur un tour par une nouvelle pole position le samedi matin. Le Junior repoussait Jérémy Sarhy à plus de deux dixièmes de seconde. Marc Guillot et Nicolas Milan suivaient en deuxième ligne… En Gentlemen, Michael Carree (T2CM), David Pajot (LMV Sport) et Emmanuel Raffin (Autosport GP) se plaçaient entre les 12e et 14e positions…Parti en tête, Dorian Guldenfels ne parvenait pas à résister à l’incroyable début de course de Nicolas Milan. En s’élançant du quatrième rang, Milan doublait Marc Guillot dans le premier tour, Jérémy Sarhy dans la boucle suivante, puis Dorian Guldenfels pour pointer à la première place dès le troisième passage ! Derrière lui, Marc Guillot suivait le même exemple pour s’emparer de la deuxième place à mi-course. Partis de la première ligne, Jérémy Sarhy et Dorian Guldenfels étaient débordés par les pilotes de Milan Compétition qui terminaient cette première course du week-end par un doublé devant Jérémy Sarhy.
Quatrième, Dorian Guldenfels s’imposait à nouveau dans le classement Junior devant Corentin Tierce (Tierce Racing). Alexandre Gadois (Autosport GP) complétait ce podium avec la dixième place du général. Chez les Gentlemen, Mickael Carree remportait une nouvelle victoire devant Emmanuel Raffin et Stéphane Auriacombe (Tierce Racing).

Déjà vainqueur la veille, Nicolas Milan se montrait le plus rapide de la seconde séance qualificative du dimanche avec plus de quatre dixièmes d’avance sur Marc Guillot. Installé en première ligne, Guillot prenait le meilleur départ et bouclait le premier tour en tête devant Nicolas Milan, Benoit Castagné, Jérémy Curty, Alexandre Gadois, Dorian Guldenfels, Pierre-Etienne Chaumat et Thibault Bossy, auteur d’un excellent envol. Les premières minutes tournaient à l’avantage des Juniors. Alexandre Gadois et Dorian Guldenfels faisaient leur entrée dans le top 5, tandis que le trio de tête roulait dans la même seconde. Jérémy Sarhy se montrait agressif dans le peloton et portait des attaques gagnantes pour remonter sur un rythme des plus soutenus. À mi-course, le pilote Vic Team pointait déjà au quatrième rang. Chez les Gentlemen, Mickael Carree devançait Stéphane Auriacombe et Emmanuel Raffin. Et alors que Jérémy Sarhy était revenu dans l’échappement de Benoît Castagné, ce dernier s’arrêtait dans les stands et abandonnait de précieux points dans la course au titre. Milan Compétition signait un nouveau doublé, avec Marc Guillot devant Nicolas Milan. Jérémy Sarhy montait également sur le podium. Les deux premiers Juniors, Dorian Guldenfels et Alexandre Gadois se plaçaient dans le top 5, avec Mathieu Lannepoudenx au troisième rang de la catégorie. Stéphane Auriacombe s’imposait en Gentlemen, devant Mickael Carree et David Pajot.

Avec un septième podium consécutif, Marc Guillot augmente un peu plus son avance au classement général de la Coupe de France Renault Clio Cup devant Benoît Castagné avant les deux dernières courses de la saison sur le Circuit Paul Ricard du 13 au 15 octobre. Le leader aura 48 points d’avance en arrivant dans le Var. Pour Dorian Guldenfels, l’écart est suffisant en Junior pour ne plus avoir à penser à la comptabilité en ayant l’assurance de remporter le titre. Il peut aborder sereinement le dernier week-end. En Gentlemen, Mickael Carree devra défendre sa position face à Emmanuel Raffin et Stéphane Auriacombe.

B.L.S. – communiqué @ photo Dirk Bogearts/SRO