DAVID POUGET S’IMPOSE PAR DEUX FOIS EN RCZ RACING CUP

lundi 11 juillet 2016 par IMEC

Pouget ne lâche rien : leader de la RCZ Racing Cup à mi-saison, David Pouget entame la seconde mi-temps avec un doublé sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Le pilote GPA Racing prend l’ascendant sur Nicolas Milan et Xavier Fouineau avant les deux derniers rendez-vous. Privé de victoire dans les rues de Pau, David Pouget a repris sa marche en avant à Magny-Cours en s’imposant lors des deux courses de RCZ Racing Cup. Par deux fois, Nicolas Milan terminait en deuxième position, accompagné sur le podium par Xavier Fouineau le samedi et Gaël Castelli le dimanche. Dorian Guldenfels en Junior, Patrick Fessler et Thierry Boyer en Gentlemen signent des victoires de catégories. Plus d’une cinquantaine de pilotes ont profité de cette manche estivale pour essayer 308 Racing Cup sur le Circuit Club durant la journée de samedi. Les fortes températures jouaient un grand rôle en ce début de mois de juillet. Les pilotes et les mécaniques devaient résister à des pointes à plus de 30°C, à l’ombre de la campagne nivernaise. Par deux fois auteur de la pole position, David Pouget n’a jamais réussi à sortir du premier virage en tête du peloton de la RCZ Racing Cup. Mais, à chaque fois, le pilote du GPA Racing a su trouver les ressources pour récupérer la première place et franchir la ligne d’arrivée en vainqueur. Que ce soit le samedi, d’abord passé par Xavier Fouineau (Saintéloc Junior Team) et Nicolas Milan (Milan Compétition), ou le dimanche, face à son équipier Junior Dorian Guldenfels, David Pouget a gagné à l’usure. Déjà leader de la RCZ Racing Cup, il accentue encore l’écart qui le sépare de celui qui semble être désormais son dernier rival : Nicolas Milan. Avec quatre courses à disputer, David Pouget doit défendre 22 points sur la route de la 308 Racing Cup promise au lauréat de la saison.

Les déceptions de Xavier Fouineau : placé en première ligne de la première course, Xavier Fouineau montrait sa capacité à se frotter à David Pouget et Nicolas Milan pour décrocher sa première victoire en RCZ Racing Cup. Le pilote du Saintéloc JuniorTeam confirmait ses ambitions à l’extinction des feux. En entrant en tête dans Grande Courbe, il menait le peloton devant David Pouget, Nicolas Milan et Gaël Castelli. Xavier Fouineau résistait à la première attaque de David Pouget. Trop impatient, le leader de la RCZ Racing Cup tentait de reprendre la première place en faisant l’extérieur dans l’épingle d’Adélaïde. Mais il ne trouvait pas l’ouverture et ouvrait la porte à Nicolas Milan, tout heureux de s’emparer de la deuxième place. Mais Xavier Fouineau ne restait pas en tête beaucoup plus longtemps. Nicolas Milan s’infiltrait au freinage du Lycée. Bien calé derrière le nouveau leader, David Pouget en profitait pour passer, lui aussi, dans la dernière chicane. Dans le rythme des deux premiers, Xavier Fouineau n’était pourtant plus en mesure d’aller gêner Nicolas Milan et devait se contenter, encore, de la troisième place. Le lendemain, il ne pouvait même pas défendre ses chances. Victime d’une sortie durant les essais, il déclarait forfait avant le départ de la course. Toujours troisième de la RCZ Racing Cup, mais à 65 points de David Pouget, il voit ses espoirs de titre s’envoler doucement.

Ventaja dans le top 6 : si Xavier Guyonnet (Pussier Automobiles by Clairet Sport) se montrait très solide durant les deux courses pour se placer à chaque fois dans le top 5, malgré un premier départ chaotique, Stéphane Ventaja (GLF Racing) devait autrement s’employer pour terminer au sixième rang, autant le samedi que le dimanche. Lors de la première course, le pilote GLF Racing devançait Loïc Dupont (GLF Racing), Vincent Saphores (TB2S) et Antoine Ferret (JSB Compétition) en évitant les contacts de la seconde moitié du peloton. Ce dimanche, la course fut beaucoup plus animée. D’abord à la lutte avec Antoine Ferret, puis avec son équipier Régis Fichan – qui avait abandonné la veille à mi-course –, Stéphane Ventaja décrochait à nouveau la sixième place pour signer son meilleur week-end depuis le début de la saison.

De l’animation chez les gentlemen : cette année, Denis Gibaud (Milan Compétition) n’avait jamais été aussi chahuté dans la catégorie des Gentlemen drivers. Le leader de la catégorie se trouvait impliqué dans de nombreux duels le samedi. Opposé à Patrick Fessler (P2F) et Jean-Michel Huart (GPA Racing), tandis que Sylvain Pussier (Pussier Automobiles by Clairet Sport) faisait sa propre course au milieu de cette lutte, Denis Gibaud devait se contenter de la deuxième position. Le samedi, la victoire revenait à Patrick Fessler, devant Denis Gibaud, Thierry Boyer (GPA Racing), Patrick Doumerc (GPA Racing) et Jean-Michel Huart, dernier après un tête-à-queue dans la dernière chicane, au cœur de la bagarre. Dimanche, Denis Gibaud abandonnait dès le premier tour après une sortie de piste. Il laissait la victoire à Thierry Boyer, devant Patrick Fessler et Jean-Michel Huart. En Junior, Dorian Guldenfels complétait le score quasi parfait du GPA Racing avec un doublé le samedi (malgré une pénalité) et le dimanche. L’équipe portée par Bénedicte Geyer réussissait même un rare triplé scratch, Junior, Gentlemen lors de la Course 2, avec une première ligne 100 % GPA Racing grâce à David Pouget et Dorian Guldenfels !

Le prochain rendez-vous se tiendra sur le circuit Bugatti du 9 au 11 septembre.

PDF - 398.1 ko
Classement - Course 1
PDF - 397.7 ko
Classement - Course 2

B.L.S. source et @ photo Peugeot Sport