AUTOCROSS : LES DERNIERS TITRES CONQUIS A BOURGES

mardi 29 septembre 2015 par IMEC

Le Tarnais Didier Calmettes a réalisé une superbe saison en Tourisme Cup

Tout le monde s’attendait à une édition particulière pour cette dernière épreuve du championnat 2015. Pour autant, les enjeux et la tension, mais surtout la combativité des pilotes auront fait basculer l’ultime épreuve dans une autre dimension. En arrivant à Bourges, plusieurs champion étaient connus, pour autant, ceux-là ont eu à cœur de finir sur une victoire, tandis que pour les autres, il fallait tout donner jusqu’au dernier tour pour l‘emporter. La lutte était si intense, que 7 des 9 finales ont dû se rejouer à la suite de drapeau rouge, c’est vous dire l’intensité de ce dernier rendez-vous

Super Buggy : le champion Sébastien Dindeleux étant connu, il est arrivé serin sur le circuit de Bourges, pour autant, la participation exceptionnelle de Thomas Anacleto le Vice-champion d’Europe 2015 offre un nouveau défi à relever à Sébastien. Sans faillir et après un week-end parfait, Sébastien s’impose devant Anacleto, Franck Vulllioud complète ce podium. Le très sympathique et très discret, Francky comme il est surnommé, dispute le championnat depuis quelques années au volant d’une machine de sa conception, propulsé par un moteur issu de la production automobile. Avec les moyens qu’on lui connaît, Franck réalise l’exploit de monter sur la troisième marche du championnat. Victime d’une casse de transmission en demi-finale, Mehdi Bonnaud termine sur une note amère et laisse Patrick Lavenu s’emparer de la quatrième place au championnat.

Super Sprint : historique, Vincent Priat (MMS) décroche un troisième titre consécutif. Passé à côté de son début de saison il a su redresser la barre sur les quatre dernières épreuves, ne laissant que des miettes à ses challengers. Ainsi en s’emparant de la victoire à Bourges, il décroche un troisième titre consécutif dans la catégorie exigeante de la Super Sprint. David MEAT, l’homme de l’année, ne devait pas passer à côté de son week-end. Malheureusement, un accrochage en première manche, le fait partir en dernière ligne de la deuxième. Après une superbe remontée tout au long des deux journées, David s’élance en finale depuis la troisième ligne et termine à la quatrième place, laissant ainsi échapper le titre. Thibault Larricq prend la deuxième place de la finale, tandis que Charles Jacquot, en complétant ce podium, s’offre la troisième place du championnat.

Buggy 1600 : à peine sacré champion d’Europe, Johnny Feuillade est venu fêter son titre avec les copains du Championnat de France. Il s’impose en finale après avoir régalé le public. Après nous avoir bluffé tout au long de la saison, Erwan Philippe termine deuxième de la finale, dans les échappements de Johnny. Le Normand, Jonathan Bonhomme, se sent à l’aise en Championnat de France et montre ses capacités en s’offrant la troisième place de la finale. Claude Feuillade est sacré champion de France devant son frère Tony.
.

Maxi Tourisme : finir avec une victoire est le seul objectif de Romuald Delaunay, le pilote de la DS3 déjà titré, veut l’emporter pour savourer pleinement son titre. Très à l’aise tout le week-end, il s’impose devant Jacques Moniot et Nicolas Dubernet. Ce dernier prend la deuxième place du championnat pour un petit point devant Moniot. A noter, l’accident très spectaculaire de Julien Isnard en finale. Après un crash sévère, la Megane a largement souffert, pourtant, en annonçant sa participation complète au championnat 2016, Julien lance un défi aux cadors de cette division.

Sprint Girls : insoutenable, la pression sur la grille de départ de la finale. Catherine Le Bihan et Elisa Chevillon ont dominé le week-end à tel point qu’elles se retrouvent ensemble sur la première ligne de la finale. Au premier départ, un accident impliquant, Emilie Fleury, Papillon et Laura Camerino offre une deuxième chance à Elisa de prendre le meilleur su Catherine. Pour autant, c’est Catherine qui prend le meilleur envol et qui domine cette finale devant Nadège Despéries, qui termine sa saison de découverte du Squal’Car sur une excellente note. Abattue, Elisa Chevillon termine troisième de la finale et laisse le titre de championne à l’autre Bretonne Catherine, désormais double championne de France.

Buggy Cup : Aymeric Martineau réussit un meeting parfait et s’élance en pôle de la finale, tandis que Bastien Lavenu, mis quelque peu en difficulté s’élance de la troisième ligne de la finale. Sur le papier, l’enjeu est simple, pour devenir champion Aymeric doit l’emporter et Bastien ne doit pas faire mieux que huitième. Le départ donné, Aymeric prend le commandement des opérations tandis que Bastien Lavenu se retrouve dans le peloton à la neuvième place. Un accident, impliquant Bastien oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge et redonner le départ pour 3 tours. La tension est palpable : Bastien est-il autorisé à reprendre le départ ? Aymeric réussira-t-il un aussi bon envol ? Bastien s’approche de la ligne de départ, mais il ne peut pas y prendre part. Dès lors, Aymeric fait partie des favoris. Coup de théâtre !!! Aymeric reste scotché sur la grille de départ, le câble d’embrayage en a décidé autrement. La finale se termine avec la superbe victoire de Jérôme Plantier devant Aurélien Daumain, sur qui il faudra compter l’an prochain, et le sympathique Jean-Louis Marsollier qui s’offre son premier podium dans un contexte difficile. A l’arrivé de la finale, un moment de flottement se fait ressentir, jusqu’à ce que la voix du speaker crépite dans les enceintes, Bastien Lavenu est champion de France !

Maxi Sprint : la lutte s’annonce acharnée entre les deux principaux protagonistes, Tristan Fauconnier et Loïc Maulny. Lors de la finale, ce dernier prend le meilleur départ mais reste sous la menace permanente de Christophe Blanc qui trouvera l’ouverture dans le dernier tour sous les hourras du public. Le Normand, Corentin Martin, a scotché tout le monde, le pilote du Championnat de l’Ouest s’offre une superbe troisième place tandis que Tristan prend la cinquième lace de la finale. Avec une deuxième place en finale, Maulny décroche le titre.

Tourisme Cup : Noam Lagarde veut finir en beauté, malheureusement, des soucis de boîte de vitesses lors de la première manche ne lui permettent pas de se donner à fond. Aussi c’est le Tarnais Didier Calmettes qui s’élance en pôle de la finale aux côtés de Frédéric Vergniault et Loïc Brissaud. Ce dernier reste scotché sur la grille de départ tandis que les autres pilotes en tentant de l’éviter partent à la faute. Il faut redonner le départ., Vergniault le pilote de Saint Junien, prend le meilleur envol et s’impose devant Calmettes et Noam Lagarde qui sauve l’honneur en montant sur le podium.

Junior Sprint : Teddy Bertaud démontre qu’il mérite son titre acquis chez lui à Faleyras en remportant une nouvelle victoire. Il ne remettra pas son titre en jeu l’an prochain ce qui laisse de grands espoirs à Florian Guilliny, deuxième de cette dernière finale. Steven Lecoint atteint par la limite d’âge dispute sa dernière course dans cette division et s’offre la troisième place du podium.

Les classements de Bourges ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article5162

Les classements du championnat ici : www.OFAC.fr

B.L.S. – source Ofac @ photo B.L.S.