ALBI AVEC LES FINALES DES CAMIONS ET DU DRIFT

jeudi 20 octobre 2016 par IMEC

Quatre épreuves pour les camions d’une demi heure chacune

Il s’agit de deux nouvelles épreuves réunis en une seule, ‘’Les finales des Camions et du Drift’’ qui plus est en sera à son premier meeting sur le circuit du Séquestre. Environ une soixantaine de véhicules vont s’affronter à partir de ce samedi 22 octobre, jusqu’à dimanche soir en fin de soirée.

Pour la finale des Camions, pas loin d’une vingtaine d’ engins d’environs un millier de chevaux de quelques cinq tonnes vont s’affronter pendant quatre courses d’une demi heure chacune, pendant lesquelles il ne faut dépasser le 160 km/h sous peine de sentions. Quelques figures de proue seront de la partie à l’exemple d’ Anthony Janiec un pilote engagé en Championnat d’ Europe sur Man, Lionel Montagne ancien vainqueur de la Finale de la Coupe de France des Rallyes. Nombreux sont également les pilotes portant les couleurs de la Ligue Midi-Pyrénées, pratiquement la moitié du plateau, avec le Bordelais Jean-Claude Labadie, les Toulousain Patrick Chatelain, le petit nouveau Vincent Crouzade, Christophe Miquel, Sébastien Descoffres , Martial Deffay, Michel Bassanelli et, un des vétérans Franck Conti, qui aimeraient bien inaugurer cette première finale sur le circuit d’ Albi. Avant cet ultime rendez-vous Thomas Rabineau est en tête avec 203 points devant Lionel Montagne 175 points et José Rodriguez 170 points.

Benjamin Boulbes en démonstration lors du 72e Grand Prix d’ Albi avec sa BMW

Récemment élu par la FFSA au titre de discipline sportive, le Drift (glissade dans la langue de Molière) est une compétition à part entière ou être à la fois funambule avec prises d’angles, vitesse et bien sûr précision doivent se marier avec une grande maîtrise. Des voitures qui dépassent allègrement quelques centaines de chevaux, avec pour certaines plus de 1000 kg sont entre les mains de pilotes qui ne font pas semblant, ils doivent s’inscrire dans une ligne imaginaire tout en maîtrisant les braquages et contre braquages sans sortir de la piste, si la vitesse n’est pas primordiale, ils doivent quand même ne pas trop traîner, glissades garanties. Les pilotes son jugés sur un système qui s’apparente au patinage artistique et qui fait fureur. Ce rendez-vous est jugé avec un coefficient de 2, le plus élevé du championnat et comprend les pilotes venant des trois catégories : Elites, Pro et Loisirs. Le points avant cette finale, en tête nous avons Nicolas Dufour du club d’ Alès 518 points, le Montalbanais plusieurs fois champion de France, Benjamin Boulbes 481 points et, le Lyonnais Jocelin Janin 392 points.

Mais ce n’est pas tout, des animations sont au programme de ces deux jours. Tout d’abord un Gymkhana ou Slalom Camions, où le pilotes doivent faire preuve de dextérité entre les quilles et les plots, une épreuve de chronométrage pour démonter et remonter les roues avant d’un camion, des démonstrations d’acrobatie motos, et enfin sur le paddock environ 70 camions décorés ne devraient pas laisser indifférents les spectateurs avec bien sûr un concours d’élégance dans différentes catégories, le plus camion américain, le plus bel intérieur, le plus beau tracteur etc.

L’entrée est de 20 € jour ou de 30 € les deux, gratuite pour les moins de 16 ans accompagné.

PDF - 5 ko
Liste des engagés provisoires
PDF - 43.5 ko
Les horaires
PDF - 49.4 ko
Camions décorés

B.L.S.