UNE PREMIERE EN ARMORIQUE POUR LE TOUR AUTO OPTIC 2000

mercredi 26 avril 2017 par IMEC

Après avoir quitté le Grand Palais à l’aube, le peloton du Tour Auto Optic 2ooo s’est dirigé vers le Château de Neuville où était donné le départ officiel de la 26e édition de l’épreuve. Au programme de la première étape, un parcours long de 454 kilomètres menant les 241 équipages partants vers la première épreuve spéciale de La Sarthe, puis au circuit Bugatti du Mans pour finalement achever la journée en terre armoricaine sur le Quai Saint Vincent du port de plaisance de Saint-Malo. Une première pour le Tour qui a accueilli quelques milliers de bretons amateurs d’automobiles anciennes dans son parc fermé jusqu’à la nuit tombée.

Dans la matinée, les trois plateaux inscrits dans la catégorie Compétition avaient été les premiers à se lancer dans la spéciale de La Sarthe sur une chaussée froide et humide présentant un profil relativement plat et sinueux avec un final plutôt large et assez rapide. L’occasion pour l’équipage britannique Andrew Smith, James Cottingham sur sa Ford GT40 de signer le meilleur chrono devant la Shelby Cobra 289 du duo français Ludovic Caron, Denis Giraudet et la Porsche 911 de Bertrand et Anne Penlae. Venait ensuite le tour des deux plateaux de Régularité au sein desquels le plus précis se révélait être l’équipage argentin Martin H. et Francisco Sucari à bord de leur Ferrari 250 GT Berlinetta, vainqueur de l’édition du Tour Auto 2016.

Après cet échauffement sur cette première spéciale de rallye, les pilotes reprenaient la liaison pour rejoindre le circuit manceau où les attendaient le déjeuner et les premières joutes sur la piste. Dans la catégorie Compétition VHC, Andrew Smith imposait de nouveau sa GT40 devant la voiture sœur de l’Allemand Olivier Ellerbrock et la Shelby Cobra 289 de Frédéric Jousset. Ces trois équipages occupent actuellement les trois premières places du classement général provisoire VHC. Dans les catégories G1 et G2, une autre GT40, celle de Philippe Vandromme, Frédéric Vivier, s’est montrée la plus performante, tandis que la Ligier JS2 DFV de Mr. John of B., Sibel devant les Tarnais Didier Sirgue, Jean-Michel Carrière De Tomaso Panthera mènent le classement H1, H2 et I. Enfin, en Régularité, c’est le duo Claudio et Arturo Scalise sur Porsche 911 RS 2,7L qui se hissait en haut de la hiérarchie à l’issue de cette première journée de compétition.

Une fois les mécaniques mises à l’épreuve sur ce premier circuit de l’édition 2017, les concurrents reprenaient la route vers Saint-Malo. Au fil de la soirée, la majorité du peloton passait sous l’arche d’arrivée pour se ranger dans le parc fermé et recevoir les soins des équipes d’assistance. En revanche, quelques-uns avaient déjà été contraints à l’abandon.

Demain mercredi, la deuxième étape sera longue de 540 km (Saint-Malo/Haute-Goulaine) avec trois épreuves spéciales au programme et un déjeuner à Port-Louis où le Team Gitana effectuera au large une démonstration avec l’un des voiliers Edmond de Rothschild.

B.L.S. - communiqué @ photo Peter Auto