PREMIERE VICTOIRE DE LA SAISON POUR LE TEAM AKKA – ASP

mardi 26 avril 2016 par IMEC

Le coup d’envoi de l’Endurance Cup made in Blancpain GT Series, sur le circuit de Monza, s’est soldé par la première victoire du Team AKKA-ASP en ce début de saison 2016. Une victoire nette dans la catégorie AM pour l’équipage composé de Jean-Luc Beaubelioque, Maurice Ricci et Gilles Vannelet sur la Mercedes AMG GT3 N° 87. Dans la catégorie Pro-AM, Daniele Perfetti, Michael Lyons et le Palois Laurent Cazenave ont connu quelques contrariétés mécaniques sur la N°89 et sont passés sous le damier, légèrement distancés. Face à une concurrence féroce, pas moins de 57 voitures sur la grille de départ de Monza, le championnat sera sans aucun doute des plus disputés.

Tout juste deux semaines après Misano, premier meeting de la Blancpain GT Series Sprint Cup, cap sur Monza, véritable sanctuaire du sport automobile italien, pour la première manche de l’Endurance Cup.
Dans le team AKKA-ASP, pas moins de 70 VIP ont fait le déplacement en Italie pour vivre un week-end de course en immersion, découvrant tour à tour le spectacle sur la piste et le travail dans les coulisses mais partageant aussi des moments privilégiés avec les équipages.
Avec un plateau composé de 57 voitures, la séance de qualification n’est jamais un exercice facile et les deux autos se positionnent dans le dernier tiers du classement. Malgré une météo en demi-teinte alternant passages nuageux, averses et soleil, la piste est restée totalement

Sur la N°87, Jean-Luc Beaubelique est le premier à s’élancer pour une heure de conduite. Quand il rejoint les stands pour le passage de relais, la Mercedes AMG GT3 du team pointe à la deuxième place du classement de la catégorie AM. Maurice Ricci enchaîne, perd une position après un tête-à-queue mais termine son relais à nouveau deuxième, assez loin du leader. Ce même leader est victime d’une crevaison, ce qui réduit considérablement les écarts et place Gilles Vannelet au contact, en piste pour l’ultime relais et auteur d’une belle remontée. Le Lyonnais place une subtile attaque et s’empare de la tête après une légère touchette. Il gardera ainsi l’avantage jusqu’au damier.

Pour Jérôme Policand, ce premier succès est satisfaisant : « Nous ouvrons aujourd’hui les compteurs en terme de victoires et j’espère qu’il s’agit du début d’une longue série ! L’équipage a été solide de bout en bout et Gilles a offert une superbe conclusion à ce week-end. Les arrêts au stand ont été fluides et efficaces. Nous avions quelques interrogations sur la consommation mais finalement, tout s’est très bien déroulé. » Du côté de la #89, les essais ont été plus laborieux avec un manque de vitesse de pointe handicapant.
Durant la course, le trio composé de Daniele Perfetti, Michael Lyons et Laurent Cazenave ont connu des soucis de boite de vitesses. Un potentiomètre défaillant a eu pour conséquence plusieurs passages par les stands et une quinzaine de tours de perdus. Même si la Mercedes AMG GT3 n’a ensuite plus connu le moindre problème et s’est mise à tourner comme une horloge, le retard accumulé a coûté cher en terme de classement. Une première course à oublier pour cet équipage mais riche en enseignements comme le souligne Jérôme : « Ma première satisfaction est bien sûr d’entamer le championnat d’endurance par une victoire. La seconde est de constater que nous n’avons pas eu de casse. Au cœur d’un peloton de près de 60 voitures, il n’est jamais évident de retrouver les autos intactes. Je regrette les problèmes rencontrés sur la #89, l’équipage n’a pas vécu un week-end très serein mais ces soucis ont permis de mettre en lumière un certain nombre de choses et cela sera utile pour la suite. »

Le meeting de Monza vient à peine de se terminer et il faut déjà penser à rejoindre l’Angleterre dans moins de quinze jours. En effet, la prochaine campagne de courses sera britannique en enchainant Brands Hatch les 7 et 8 mai pour la Sprint Cup puis Silverstone le 15 mai pour l’Endurance Cup. « Le timing sera une nouvelle fois très serré entre les deux épreuves. A Brands Hatch nous aurons quatre voitures, trois Mercedes AMG GT3, dont celle de l’équipage Christophe Bourret Jean-Philippe Belloc qui entrera en lice (après avoir fait l’impasse sur Misano pour cause de blessure de Christophe), et la Ferrari 458 Italia de Anthony Pons pour la deuxième manche du Blancpain GT Sports Club. Nous enchaînerons la semaine suivante sur Silverstone pour la deuxième manche d’Endurance avec là aussi les trois Mercedes car Christophe et Jean-Philippe seront exceptionnellement sur la liste des engagés. Les prochaines semaines seront chargées… »

Dans un peu moins de deux semaines, la Blancpain GT Series prendra donc ses quartiers en Grande Bretagne pour deux épreuves consécutives. Le circuit de Brands Hatch, situé au sud-est de Londres, sera le premier visité les 7 et 8 mai pour la Sprint Cup alors que Silverstone, véritable Mecque du sport auto britannique accueillera l’Endurance Cup une semaine plus tard, le 15 mai.

B.L.S. - source AKKA – ASP - @ photo P. Hecq