HISTORIC TOUR : CE WEEK-END, LE DERNIER ACTE A LEDENON

mercredi 7 octobre 2015 par IMEC

L’ultime étape du Championnat de France Historique des Circuits promet un final à suspens sur le bitume de Lédenon. Près de 350 voitures de courses des années 60 à 90 y témoigneront de leurs heures de gloire à travers onze plateaux.

Pour le dernier de ses cinq meetings, le Championnat de France Historique des Circuits investira cette fin de semaine, le circuit de Lédenon niché sur les hauteurs du village éponyme entre Nîmes et Avignon. Après s’être successivement affrontés ces derniers mois sur les autres pistes de Dijon, du Paul Ricard, de Charade et de Nogaro, Les protagonistes vont retrouver en ce coin de garrigues l’un des tracés les plus sélectifs qui soient, dont les 3,1 kms épousent à merveille les dénivelés du terrain. Inauguré en 1973, ce circuit n’a cessé d’évoluer depuis cette époque pour offrir aujourd’hui des infrastructures reconnues à l’échelon international. Avec un point de vue imprenable sur le Mont Ventoux et les Cévennes en guise de bonus, on y écrira ainsi le dernier chapitre de la saison 2015 dans d’optimales conditions…

Dimanche soir, nous connaîtront l’identité des deux lauréats du Championnat de France Historique des Circuits, créé en cette année 2015 et auquel ont déjà adhéré près de 300 pilotes !
En tenant compte du décompte de points qui interviendra dans l’établissement du classement final (on retirera à chacun le plus mauvais résultat sur les 10 possibles), ils sont encore mathématiquement 4 à pouvoir prétendre au sacre en catégorie « Monoplaces et Sport-Protos ». Mais même si Nicolas Beloou et Eric Martin restent dans la course, la décision devrait logiquement s’opérer entre François Belle et Lionel Robert, respectivement engagés en Formule Ford Historic et en Formule Renault Classic. En attendant, ni l’un, ni l’autre n’aura de droit à l’erreur à Lédenon !
La situation est plus ouverte en catégorie « GT et Berlines », où ils sont encore… 16 à pouvoir obtenir le meilleur score, du moins sur le papier. De façon plus réaliste, Claude Boissy, engagé en GT/Tourisme Asavé, se présente dans la situation la plus avantageuse face à Benoit Romac, l’actuel leader, Christophe Terriou, Claude Rucheton, Laurent Majou et les autres… L’incertitude du sport incite néanmoins à la prudence : rien, mais vraiment rien n’est écrit !
En plus des deux titres chaque série distribue les siens et certains sont loin d’être acquis. La F3 et FR Classic, la Formula Ford Historic, la Formule Ford Kent, le SportProtosCup, le trophée Lotus, le Maxi 1000, le HTCC Groupe 1, le Saloon Car, le GT/tourisme Asavé ‘’Trophée Jean-Luc Rançon’’ le GT Classic et enfin le plateau invité la Legends Cars Cup vont se retrouver dans le Gars à partir de vendredi pour les premiers essais libres.

PDF - 96.6 ko
Les horaires

(1) Les classements provisoires des deux championnats ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article5169

B.L.S. - source Jacques Furet