EN GT 4, DES GERSOIS AU TOP LORS DE LA SECONDE COURSE

mercredi 19 avril 2017 par IMEC

Morgan-Moullin Traffort et David Hallyday s’imposent lors de la course 2

David Hallyday et le Toulousain Morgan Moullin Traffort signent un retour gagnant en Championnat de France FFSA GT en s’imposant avec la Porsche Cayman Clubsport MR GT4 n°31 de l’écurie CD Sport dans la seconde course du meeting d’ouverture de la saison 2017 à Nogaro. Originaires du Gers, les frères Lamic - Paul et Jean-Philippe - effacent leur déception de la veille en dominant le classement AM à bord de la Ginetta G55 GT4 n°54 du Vic Team. C’est sous un soleil radieux et une foule garnie - 23 316 spectateurs recensés ce week-end aux 50e Coupes de Pâques, soit une hausse de fréquentation de 7% par rapport à l’édition précédente - que les concurrents s’élancent à 14h00.

Auteur de la pole position la veille sur la Porsche n°22 du team Martinet by Alméras, Anthony Beltoise conserve le leadership au premier virage devant la Porsche n°69 du Saintéloc Racing pilotée par Grégory Guilvert. Les deux hommes se livrent une bataille superbe, qui tient en haleine le public durant l’intégralité du premier relais. Guilvert tente bien de trouver l’ouverture à plusieurs reprises mais à chaque fois le double Champion de France FFSA GT parvient à rester aux commandes. Derrière, Moullin Traffort chipe la troisième place à Jimmy Antunes sur la Porsche n°11 du Team Racing Technology, tandis que Gaël Castelli, vainqueur la veille sur la Ginetta n°444 du Team Speed Car avec Rodolphe Wallgren, ferraille dans la seconde moitié du Top 10, notamment avec la Porsche n°1 de Jim Pla. Si certaines écuries choisissent d’effectuer leur changement de pilote obligatoire dès l’ouverture de la fenêtre réglementaire à la 25e des 60 minutes de course, Beltoise et Guilvert attendent le tout dernier moment pour transmettre le témoin à leurs coéquipiers respectifs, Olivier Estèves et Manuel Rodrigues. Saintéloc voit ses rêves de succès rapidement douchés lorsque le Portugais est victime d’une sortie de piste et contraint à l’abandon. La mésaventure permet à Hallyday, qui a succédé à Moullin Traffort chez CD Sport, au deuxième rang, l’écart entre les deux Porsche de tête ne tarde pas à se réduire.Le célèbre chanteur finit par prendre les rênes de la course à un quart d’heure du drapeau à damier. Hallyday ne relâchera pas son effort et filera cueillir un succès de prestige pour CD Sport en ce lundi de Pâques à Nogaro. Après avoir longtemps fait la course en tête, la n°22 de l’écurie Martinet By Alméras cède aux assauts de la Porsche n°64 d’Éric Trémoulet et Olivier Jouffret. La lutte pour la troisième marche du podium reste indécise jusque dans l’ultime tour où Robert Consani sur la Ginetta n°8 de Speed Car déborde la Porsche n°30 de Mike Parisy et Gilles Vannelet, privant ainsi CD Sport d’un double podium.

Dans le Championnat de France FFSA GT AM/AM, Paul et Jean-Philippe Lamic rebondissent avec brio après avoir laissé échapper la victoire en course 1. La doublette gersoise de l’écurie locale Vic Team empoche ainsi un second podium en autant d’épreuves sur leurs terres. Le podium est complété par la Ginetta CMR n°999 de Sylvain Debs et Stéphane Tribaudini et la Ginetta Speed Car n°445 pilotée par Romain Brandela et Arthur Bleynie.

Trémoulet, autre régional de l’étape, remporte également la première Pirelli Junior Cup de la saison. En dominant ce classement réservé aux pilotes Bronze ou Silver (selon la catégorisation FIA) âgés de 16 à 30 ans, le pilote Vic Team repart avec un train de pneumatiques neufs. Trémoulet a d’autant plus de mérite qu’il revient à la compétition après avoir subi un grave accident à Dubaï en janvier dernier. Ils l’ont dit :

Morgan Moulin Traffort, CD Sport : « J’ai pris un départ propre et pu rapidement trouver un bon rythme pour stabiliser l’écart dans le peloton de tête. J’ai pu maintenir les gommes en état jusqu’à la fin du relais afin de laisser une voiture performante pour David en fin de course.
Je suis entouré d’amis sur ce podium et je voulais tout particulièrement féliciter Eric (Trémoulet) par rapport à ce qu’il a fait ce week-end. Après son accident à Dubaï, c’est exceptionnel. »

David Hallyday, CD Sport : « Morgan m’a mis dans les meilleures conditions possibles en me laissant une voiture impeccable et des pneus frais. J’ai juste suivi le train et essayé de me concentrer et ç’a payé.On ne connaissait pas vraiment la voiture avant d’arriver à Nogaro donc on continue d’apprendre, d’avancer et il reste encore beaucoup de travail. Je suis agréablement surpris par ce nouveau Championnat de France FFSA GT, on s’amuse vraiment bien et la compétition est très ouverte. »

Eric Trémoulet, Vic Team : « Tout s’est très bien passé. Déjà, j’ai pris un départ solide, ce qui a facilité la tâche. Olivier affichait un super rythme. Il s’était déjà montré très rapide hier et c’est ce qu’il a de nouveau fait aujourd’hui. Je me suis juste appliqué à lui donner l’auto avec des pneus assez frais pour qu’il finisse le travail. Après l’hiver compliqué que j’ai vécu, remporter la Pirelli Junior Cup apporte également un coup de pouce appréciable. »

Olivier Jouffret, Vic Team : « Dès le départ, on savait qu’il fallait attaquer vu notre position sur la grille. Jusqu’au dernier moment, on a cru pouvoir aller chercher la victoire mais il en manquait un peu. On reste tout de même très contents. »

Robert Consani, Team Speed Car : « Le week-end ne fut pas facile car je viens d’une autre discipline, le rallye, et il faut s’adapter naturellement. On a travaillé d’arrache-pied avec l’équipe Speed Car et nous sommes parvenus à trouver les bons réglages et à bien utiliser les pneus Pirelli pour remonter au classement et signer ce podium qui nous fait vraiment plaisir. »

Benjamin Lariche, Team Speed Car : « Coup de chapeau à Robert qui a vraiment fait le boulot durant la seconde moitié de course. Il est remonté très fort et, vu de l’extérieur, c’était palpitant à suivre. »

Paul Lamic, Vic Team et vainqueur en AM :« La première manche nous a servi de leçon et nous avons su éviter les pièges aujourd’hui. Jean-Philippe a livré un super relais, tandis que je n’ai fait qu’assurer. »

Jean-Philippe Lamic, Vic Team et vainqueur en AM : « Il est clair que je voulais me racheter après la course 1. J’ai essayé de maintenir le rythme et Paul a parfaitement géré. »

La deuxième manche du Championnat de France FFSA GT 2017 aura lieu dans le cadre prestigieux du Grand Prix de Pau du 19 au 21 mai 2017.

B.L.S. communiqué @ photo B.L.S.