ELNE, DIRECTION LE SUD POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE D’ AUTOCROSS

samedi 21 mai 2016 par IMEC

Sur ce tracé technique, les pilotes seront là pour régaler le public mais aussi pour continuer de disputer les précieux points de ce championnat. En effet, de nombreux favoris sont passés à côté de leur début de saison tandis que de nombreux outsiders ont créé la surprise lors du dernier rendez-vous de Saint Vincent des Landes. Ce championnat 2016 s’annonce des plus palpitants.

SUPER BUGGY : Nul de sert de courir, il faut partir à point. C’est peut-être ce qu’a choisi Sébastien Dindeleux, le double champion de France en titre n’est pas encore monté sur la plus haute marche du podium mais sa régularité lui permet d’occuper la tête du classement général provisoire devant Germain Bouce et Jonathan Bonhomme. Dans le Sud, il faudra garder un œil sur Christophe Perrichot, Patrick Lavenu et Mehdi Bonnaud qui ont montré toute l’efficacité des moteurs issus de la production automobile. Celui qui sera certainement le plus sérieux concurrents des précédents cités, c’est David Schwinnen très en forme depuis le début de saison mais qui n’a pas encore eu l’occasion de conclure.

SUPER SPRINT : Référence de la discipline, Vincent Priat est passé à côté de son weekend à Saint Vincent des Landes. Pour ne pas laisser les Bretons s’échapper, à l’image de Paul-Matthieu Fauconnier qui a pris la tête du championnat après sa superbe performance à Saint Vincent des Landes. David Méat pointe à la deuxième place juste devant Arnaud Martin. Ils sont nombreux dans cette division à pouvoir l’emporter, à l’image de l’excellent Loïc Maulny qui signait sa première victoire lors du dernier rendez-vous. Olivier Barre, Benjamin Papillon, Charles Jacquot, Nicolas Langhendries, Fabien Doche et Thibault Larricq sont encore dans la course au titre mais ne doivent pas laisser le quatuor s’échapper !

MAXI TOURISME : Intouchable depuis le début de saison, Romuald Delaunay a buté sur le cas Jacques Moniot à Saint Vincent des Landes, laissant ainsi ce dernier prendre la tête du championnat. La lutte s’annonce acharnée entre ces deux spécialistes de la discipline, tandis que les autres ne se contenteront pas d’observer, à l’image de Freddy Poulain, Julien Isnard ou encore Nicolas Dubernet qui vit un début de saison bien compliquée.

BUGGY 1600 : L’épreuve de Mauron avait déjà annoncée la couleur de ce championnat édition 2016. En effet, tout est permis dans cette division, à l’image des vainqueurs surprises, tel que Raoul Malaterre lors de la dernière finale. Aussi et surtout, les yeux resteront braqués sur les deux OVNIS de la discipline, Damien Crépeau et le Gersois Vincent Mercier, intouchables en manches mais victimes de la fiabilité lors des phases finales. Erwan Philippe semble avoir pris le commandement des opérations mais va devoir composer avec Dany Lévèque et le Gersois Sylvain Giménes sans compter les frères Feuillade qui devraient rapidement redresser la barre.

SPRINT GIRLS : Elisa Chevillon occupe confortablement la tête du championnat après trois épreuves disputées. Véronique Dufour n’a plus le droit de quitter le podium si elle veut rester dans la course au titre. Il ne reste qu’une marche à gravir à la Girondine, Nadège Despériez pour signer sa première victoire au volant du Squal’Car. Céline Leleu et Corinne Edmond n’ont plus le droit à l’erreur et doivent retrouver le chemin du podium si elles veulent rejoindre le top 3 général.

BUGGY CUP : Aymeric Martineau est un des rares favoris qui occupe la tête du classement. Le pilote Vendéen n’en finit pas de régaler le public de son pilotage. Pour autant, en sera-t-il de même sur le circuit d’Elne ? En effet, sur leurs terres, les pilotes du Sud pourraient bien briller à l’image de Jérôme Plantier , le Gersois Mathieu Bezolles, le Tarn et Garonnais Julien Prieur ou le surprenant le Bigourdan Benoît Buisson. Après avoir fait excellente impression en 2015, le Landais Sébastien Suire peine à retrouver le chemin du podium, cette épreuve quasi à domicile devrait lui permettre de faire taire les critiques.

MAXI SPRINT : Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Girondin Arnaud Fouquet a bien réussi son transfert depuis la Junior Sprint. Il signe trois victoires consécutives et est en passe de battre tous les records cette saison, tellement il semble au-dessus de la meute de fous furieux de cette catégorie. Mathieu Bouchenoire ne regrette certainement pas son week-end à Saint Vincent des Landes lui permettant de rejoindre la deuxième place du classement général devant Tristan Fauconnier. La bonne surprise de cette édition 2016, c’est Tony Lhomond qui n’en finit pas de nous surprendre au volant de son nouveau châssis MMS.

TOURISME CUP : Après le crash très impressionnant de Saint Vincent des Landes, Noam Lagarde a dû laisser la victoire à Frédéric Vergniault qui par la même occasion s’est emparé de la tête du championnat devant le Breton, Lionel Quère. Claude Panneau a retrouvé le podium et le sourire après sa belle performance de Saint Vincent des Landes. Patrice Bouchenoire, impliqué dans l’accident de Saint Vincent des Landes a vu fondre ses espoirs de podium. A n’en pas douter, il sera à suivre sur le tracé d’Elne.

JUNIOR SPRINT : Qui pour arrêter Thomas Christol ? Peut-être Florian Guilliny qui lui aura donné bien du fil à retordre lors de la dernière épreuve, jusqu’au bout, les deux châssis verts se seront tirés la bourre, ne laissant que des miettes à leurs principaux concurrents. Pour autant, Thibault Martinet, Alexandre Sabourin et Dylan Martinet jouent bien placé sur chacune des finales tandis qu’Edouard Vignal devrait signer son retour ce weekend.

A suivre en direct sur www.OFAC.fr à compter de samedi 13h

B.L.S. – source Ofac @ photo Franck Aussaresse