DU BEAU MONDE POUR LES COLLINES D’ ARZACQ

vendredi 4 mars 2016 par IMEC

Ce week-end de belles bagarres en perspectives à Arzacq

Comme la tradition le veut, le rallye des Collines d’Arzacq et du Soubestre est en charge de la lourde tâche d’être la manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain. Cette année, Daniel Duboscq et toute son équipe accueillent un plateau de 78 équipages prêts à en découdre dans des conditions qui s’annoncent extrêmement difficiles.

Championnat de France :Soixante dix huit partants sur un parcours long de 312 km avec 98 km répartis de 12 spéciales. Avec 40 inscrits en championnats de France, 21 en 2 Roues motrices, 10 en SSV et 7 en Trophée des 4 x 4 il est clair que la bagarre va être chaude, d’autant plus qu’ils sont nombreux dans les différentes catégories à vouloir décrocher la timbale. Tout d’abord le champion sortant Costes (Fouquet Nissan), Poincelet (Fouquet Mazda), Garicoix (Rivet Porsche), Pierrine (Fouquet Nissan), Fouquet (Fouquet Nissan), Hirigoyen (Fouquet Nissan), Omnes (Phil’s Car Nissan), Favy (Fouquet Nissan), Barthe (Fouquet Honda), Thion (Fouquet Nissan), Helin (BMC Suzuki). La bagarre pour la victoire devrait se jouer comme l’an passé entre Vincent Poincelet, Anicet Garicoix et Alain Pierrine mais il ne faudra pas sous-estimer Laurent Fouquet qui part avec la ferme intention de décrocher un nouveau titre dans le Championnat cette année. Dans un premier temps, Christophe Costes aura peut-être besoin de se caler avec son fils Loïc qui va le copiloter pour la première fois avant d’être au maximum de ses possibilités mais le cantalou connaît bien le terrain. . Malchanceux l’an passé, Daniel Favy, Matthieu Hirigoyen et Cyril Omnes auront à cœur de rejoindre l’arrivée tout en essayant de jouer placé. Du côté des nouveautés, nous découvrirons le BMC Suzuki de Jérôme Hélin qui va faire ses premiers tours de roues dans la catégorie reine. Connaissant l’équipage, si la mécanique fonctionne bien, ils devraient se retrouver dans les hauteurs du classement.

2 Roues Motrice :vingt et un buggy engagés mais qui va l’emporter ? Nicolas Larroquet vainqueur du challenge 2015 partira avec les faveurs du pronostic, avec son Tomahawk François Cazalet ne devrait pas être en reste tout comme Pierre Sansot et son moteur rotatif ou encore Olivier Latchère et son BMC Honda. Face à ces pilotes expérimentés, le jeune espoir Yann Clevenot aura à cœur de venir troubler les cartes avec son CRD Suzuki

S.S.V. : La grande nouveauté de l’année vient du côté des SSV avec de nouveaux engins équipés de moteurs turbo, Can-am Maverick Rotax Turbo et Polaris Prostar Turbo et surtout l’arrivée de Yamaha avec le tout nouveau YXZ1000R. Côté équipages, Vincent Locmane remet son titre en jeu cette année mais la concurrence s’annonce rude avec Jérémie Warnia, vainqueur de l’Enduropale 2016, et Axel Dutrie sur de redoutables Yamaha sans oublier Jordan Fournier, Vivien Dessans et Michel Pinqueux sur des Polaris.

Trophée 4 x 4 : Sur cette épreuve, seulement sept équipages représentent la catégorie. Parmi les prétendants à la victoire, nous retrouvons la redoutable Marion Andrieu et le très véloce Joël Harichoury. Ces deux-là devraient se livrer un beau duel sur les 12 ES du rallye.
Pour les places d’honneur, Mirko Brandi, Nicolas Cassiede et Christian Larrandaburu devraient se battre pour une place sur le podium pendant que Denis Bossy visera avant tout l’arrivée et donc la victoire en T2.

(1) Les engagés : http://actumecanique.com/spip.php?article5440

B.L.S. – source presse