DIJON, 3e MANCHE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DES CIRCUITS

jeudi 29 juin 2017 par IMEC

Avec leur Porsche Cayman, Mike Parisy et Gilles Vannelet sont les leaders provisoires du GT 4

Ce week-end, le Championnat de France des Circuits se produira sur le circuit de Dijon rénové récemment. Quatre séries sont au programme ; le GT4, la Carrera Cup, la Peugeot 3O8 Racing Cup, et la Coupe de France de la Renault Clio Cup, dont voici un aperçu des forces en présences

GT4 European Series Southern Cup : Après deux premières étapes couronnées de succès, le Championnat de France FFSA GT - GT4 European Series Southern Cup reprend ses droits ce week-end avec un superbe plateau de 33 voitures GT4 engagées sur le circuit Dijon-Prenois, théâtre de la troisième manche de la saison 2017. Six constructeurs – Aston Martin, BMW, Ginetta, Maserati, McLaren, et Porsche – seront présents pour célébrer le grand retour du GT sur le rapide tracé bourguignon, qui n’avait plus accueilli la compétition depuis 2012 pour cause de travaux. Son profil, très différent des deux premières pistes sinueuses visitées, pourrait bien rebattre les cartes au championnat à la mi-saison.

Modèles de régularité dés le coup d’envoi à Nogaro, le palois Mike Parisy et Gilles Vannelet occupent actuellement les commandes du classement Pro-Am avec 54 points. Auteurs de deux podiums en quatre courses, les pilotes de la Porsche Cayman Clubsport MR GT4 CD Sport n°30 n’ont toutefois pas encore goûté à la victoire cette saison et espèrent que Dijon-Prenois sera le théâtre de leur premier succès. Ils devront se méfier de la meute de poursuivants lancée à leurs trousses. Parmi eux se trouve notamment l’équipage formé par le célèbre auteur-compositeur-interprète David Hallyday et son camarade, le Toulousain Morgan Moullin Traffort sur la deuxième Porsche engagée par CD Sport. En FFSA GT-Am, actuels leaders du classement avec leur Ginetta G55 GT4 n°54 alignée par le Vic’Team, les frères Paul et Jean-Philippe Lamic auront fort à faire face à une concurrence toujours plus fournie. Avec un maximum de 50 points à inscrire au terme des deux courses de 60 minutes du meeting, les nombreux prétendants aux titres Pro-Am et AM auront ainsi à cœur de marquer les esprits juste avant la coupure estivale.

Porsche Carrera Cup : Après deux rendez-vous exceptionnels à Spa-Francorchamps et au Mans, en lever de rideau de manches du Championnat du Monde d’Endurance, la Porsche Carrera Cup France intègre le nouveau Championnat de France FFSA des Circuits. Avant de se rendre à Dijon-Prenois, quatre pilotes se tiennent en seulement six points. Intouchable à Spa-Francorchamps, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) a manqué sa séance qualificative lors de la Porsche Carrera Cup Le Mans. Avec seulement trois points marqués dans la Sarthe, le jeune Lyonnais a dû abandonner la première place du classement général à Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing). Vice-Champion de Porsche Carrera Cup France 2016, Joffrey de Narda ne cache pas son ambition de conquérir le titre cette saison. Concentré sur son objectif, il a aligné deux podiums consécutifs lors des trois premières courses pour entamer l’été avec un point d’avance sur Julien Andlauer et un écart de six points sur Vincent Beltoise (Saintéloc) et Alessio Rovera (Tsunami RT). Le Championnat B de la Porsche Carrera Cup France reste toujours aussi disputé. En trois courses, trois pilotes différents ont remporté une victoire : Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing) et Nicolas Misslin (Martinet by Alméras) à Spa-Francorchamps et Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) au Mans. Les trois premiers pilotes se tiennent en huit points avec Thomas Nicolle (Tsunami RT) et Egidio Perfetti (Mentos Racing), juste derrière eux. Stéphane Denoual (Martinet by Alméras), Ümit Ülku (Toksport WRT) et Howard Blanks / Yannick Mallegol (RMS) seront également au départ à Dijon. Parmi les Rookies, aucun pilote n’a creusé l’écart. Là encore, ils sont trois à se tenir en quatre points avec l’Espoir Porsche Carrera Cup France Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) devant le Turc Ayhancan Güven (Toksport WRT) et Antoine Jung (Team 85 / Bourgoin Racing). Lucile Cypriano (Racing Technology) et Enzo Samon (Saintéloc) ont également montré leur potentiel depuis le début de l’année.

Peugeot 308 Racing Cup : Après une entrée remarquée en Championnat de France des Circuits, avec des performances et des chronos probants, les Peugeot 308 Racing Cup auront tout le loisir de déployer leurs 308 chevaux sur la très longue ligne droite du Circuit Dijon-Prenois où 17 Peugeot 308 Racing Cup s’affronteront. Six pilotes différents se sont succédé sur le podium des 4 premières courses de la saison, 308. Grâce à 3 victoires et malgré 1 abandon, Julien Briché (JSB Compétition) pointe en tête du classement avec 65 points. Juste derrière le leader, Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport) est l’unique pilote à ne pas avoir manqué le moindre podium depuis le début de la saison. Également 1er du classement Junior, il devance Gaëtan Paletou (Milan Compétition) et David Pouget (GPA Racing), vainqueur de la RCZ Racing Cup en 2016. Nicolas Milan (Milan Compétition) – sur le podium à Pau – ou Jimmy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport) –2e à Nogaro – sont encore dans la course au titre. Au cœur du peloton, le Belge Matthieu De Robiano (DRM by GPA Racing), Xavier Guyonnet (Pussier Automobiles by Clairet Sport), Sylvain Puissier (Pussier Automobiles by Clairet Sport), Julien Gilbert (Malti Compétition), Xavier Fouineau (JSB Compétition) ou Stéphane Ventaja (Pussier Automobiles by Clairet Sport) viseront de gros points. En Junior, avec la victoire scratch du Palois Gaëtan Paletou et la série de quatre podiums de Teddy Clairet, les Juniors animent le début de saison de la 308 Racing Cup. Déjà sur le podium du classement général, les 2 jeunes pilotes se battent autant dans la catégorie des moins de 25 ans que pour le titre en fin de saison. Juste derrière, Amaury Richard (GPA Racing) et le Belge Maxime Potty (JSB Compétition), en quête d’un podium au général, auront à cœur de bien faire. Pour les Gentleman, dominateur dès les 1res courses de Nogaro, l’Espagnol Rafaël Villanueva mène la catégorie pour 8 points, devant Denis Gibaud (Milan Compétition) et Thierry Boyer (GPA Racing). Absent sur ce rendez-vous, les autres pilotes y verront la possibilité d’inverser la tendance. Ce week-end Christian Jaquillard (JSB Compétition) se joint à la catégorie Gentlemen.

Coupe de France Renault Clio Cup : Trois semaines après les victoires de Marc Guillot et Benoît Castagné sur le circuit de Spa-Francorchamps, la Coupe de France Renault Clio Cup retrouve l’Hexagone. Trente Renault Clio Cup seront au départ du quatrième rendez-vous de la saison 2017 sur le tracé de Dijon-Prenois. Avec deux victoires dans les rues de Pau et sur le rapide tracé de Spa-Francorchamps, le Tarnais Benoît Castagné (Raiwoit Racing) pointe en tête de la Clio Cup France à mi-saison. Mais avec quatre vainqueurs différents en six courses, de nombreux pilotes sont encore en quête d’un titre en fin d’année. Marc Guillot (Milan Compétition) et Thibaut Bossy (Team TB2S) arrivent à Dijon avec des victoires déjà conquises à Spa et Nogaro, mais Jérémy Sarhy (Vic Team), Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) ou Jérrémy Curty (Carmine Compétition), à la faveur de podiums, sont aussi parmi les prétendants à la plus haute marche. Dorian Guldenfels domine dans la catégorie Junior avec cinq victoires en six courses. Installé au cœur de la lutte pour le titre, il devance Corentin Tierce (Tierce Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Vincent Brunerie (Milan Compétition), Kévin Jimenez (GPA Racing), Pierre Tierce (Tierce Racing), Adeline Prudent (Carmine Compétition) et Alexandre Gadois (Autosport GP). Tous sont montés au moins une fois sur le podium des Juniors durant la première moitié de saison. Chez les Gentlemen, trois pilotes différents comptent déjà au minimum une victoire avec Mickael Carree (TC2M), Emmanuel Raffin (Autosport GP) et David Pajot (LMV Sport). Très régulier avec quatre podiums consécutifs de Nogaro à Spa en passant par Pau, Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) est également dans le match des plus de quarante ans.

B.L.S. – communiqué