DES MOTIFS D’ESPOIR POUR LE DA RACING

mardi 16 mai 2017 par IMEC

Après l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne, le Team DA Racing-Eurodatacar continue sa traversée de l’Europe et du monde avec une escale à Mettet en Belgique pour la quatrième manche du Championnat du monde FIA de Rallycross. Jean-Baptiste Dubourg s’est retrouvé confronté à des pertes de puissance et Grégoire Demoustier a franchi un nouveau cap au volant de la 208 WRX.

Pour la première fois cette saison, les pilotes ont disposé de deux séances d’essais le vendredi soir et le samedi matin pour appréhender dans les meilleures conditions le tracé de Mettet et ses subtilités. Las, une crevaison samedi matin va contrer le tableau de marche de « JB », mais il en faut plus le Team DA Racing-Eurodatacar et ses pilotes. Placé à l’extérieur sur la grille de départ de la première manche, « JB » gère parfaitement son départ, mais il doit faire face à un cruel manque de performance sur sa 208 WRX, un symptôme que le pilote va également rencontrer lors de la Qualifiction 2 samedi après-midi. Dimanche, le Girondin retrouve une voiture plus efficace et signe des chronos probants avec des temps au tour motivant pour la suite du championnat.

Impatient de retrouver l’habitacle de la 208 WRX du team, qui plus est chez lui en Belgique, Grégoire Demoustier continue sa formation accélérée en rallycross. Pour sa troisième course dans la discipline, « Greg » est clairement passé dans une nouvelle étape avec une constante progression tout le week-end. Confiant sur ses départs, le pilote de la 208 WRX a réalisé des manches « pleines » tout en subissant les velléités du peloton lors des « qualif » dominicales. Grégoire a considérablement amélioré ses chronos durant, une évolution prometteuse pour la prochaine étape en Angleterre sur le circuit de Lydden Hill. L’ analyse faite par Jean-Baptiste « Comme vous le savez, l’ordre de départ de la première manche qualificative est établi en fonction du tirage au sort et là, la chance n’était pas de notre côté puisque je me suis retrouvé totalement à l’extérieur, ce qui n’est pas un avantage sur un circuit comme celui de Mettet. Nous étions dans une mauvaise dynamique en repartant d’Hockenheim et samedi nous avons beaucoup travaillé, avec des fortunes diverses, pour trouver un bon équilibre sur la 208 WRX du Team DA Racing-Eurodatacar. Dimanche, nous avons retrouvé une voiture plus conforme à ce que l’on peut attendre au niveau de la balance châssis et j’ai pu ainsi tirer toute la quintessence de la voiture avec de bons temps au tour, comme l’atteste le chrono de la Q4. Malheureusement, nous sommes toujours victimes de petits problèmes périphériques avec une bougie cassée en Q3 et une sonde défectueuse dans la dernière « qualif ». Certes nous n’avons pas encore toutes certitudes nécessaires en terme de réglages, mais nous avons mis le doigt sur de bonnes voies de réglage et c’est de bon augure pour la prochaine étape en Angleterre à la fin du mois. ». Celle de Grégoire Demoustier : « Je commence à me battre avec une partie du peloton, ce qui n’était pas le cas à Barcelone et au Portugal où j’avais tout à découvrir. Ce week-end, j’ai clairement l’impression d’avoir franchi un step supplémentaire avec la 208 WRX du Team DA Racing-Eurodatacar. Malheureusement dimanche matin, j’ai rencontré un manque de réussite avec deux accrochages, c’est dommage. J’ai trouvé les bons repères pour la stratégie départ, la phase clé du rallycross. Maintenant, je suis en confiance au volant de la 208 WRX et nous allons maintenant pour travailler sereinement sur les différentes phases de set-up de la Supercar. Je sais que je dois accumuler les kilomètres avec la voiture pour continuer cette belle progression. »

Le prochain rendez-vous aura lieu du 26 au 28 mai en Angleterre sur le circuit de Lydden Hill.

B.L.S. – communiqué @ photo JKR