CLAP DE FIN POUR LE GT TOUR AU PAUL RICARD

mardi 28 octobre 2014 par IMEC

Après la Peugeot RCZ, le GT FFSA, voici le dernier coup de rétro sur les autres disciplines qui sont intégrées au GT tour, pour qui le clap de fin a été donné sur le circuit Paul Ricard samedi et dimanche derniers.

Sorensen Champion de France F4 : A l’issue de la dernière course du week-end remporté de main de maître par Valentin Moineault, l’Auto Sport Academy a pu fêter son champion de la saison 2014 le Danois Lasse Sorensen accompagné sur le podium final par le jeune Dorian Boccolacci et le redoublant Suisso Anglais Félix Hirsiger. Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française de Sport Automobile, était venu féliciter les pilotes émérites pour leur brillante saison aux côtés de Dominique Lunel, secrétaire général de l’Auto Sport Académy et de Hugues de Chaunac, président du groupe ORECA.

Porsche Carrera Cup, le titre pour Côme Ledogar L’ultime manche de la Porsche Carrera Cup 2014 restera longtemps gravée dans les mémoires après l’incroyable suspense maintenu jusqu’aux tous derniers tours de la dernière course. Arrivé en grand favori sur le théâtre de la finale, Côme Ledogar (Team Martinet by Almeras) trébuche par deux fois depuis la pole position en anticipant son départ et est sanctionné à chaque fois d’un drive through. Alors que tout semble compromis et qu’une voie royale vers le titre s’ouvre pour Maxime Jousse (Sébastien Loeb Racing), le Lyonnais réagit en conséquence en remontant de la 20e à la 7e place pour finalement coiffer la couronne 2014. Scénario plus calme pour Jean Glorieux (Speed Lover), qui au prix d’une belle régularité tout au long de la saison, s’impose chez les Gentlemen devant Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing) et le champion 2012 et 2013, Christophe Lapierre (@LoebRacing). Jimmy Antunes (Imsa Performance Matmut) boucle quant à lui sa première saison de Porsche Carrera Cup en vainqueur du Trophée Jeunes Talents. Au classement par équipe, Imsa Performance Matmut monte sur la plus haute marche du podium devant le Sébastien Loeb Racing et le Team Martinet by Almeras.

Supertourisme et Mitjet Au classement général de la Mitjet 2L l’ Alsacien Yann Ehrlacher, qui a de qui tenir puisqu’il est le fils de Cathy Muller et bien sûr le neveu d’Yvan Muller termine la saison sur la 1e marche du podium suivi de Julien Lambert et le tout jeune mais non moins talentueux Antoine Jung.

Côté Supertourisme c’est Rudy Servol qui remporte le championnat Sprint, avec sur la seconde marche au Toulousain Gregor Raymondis (photo) et Nicolas Gomar sur la 3e. Pour le championnat endurance, c’est encore Rudy Servol qui décroche la 1re place, devant Benjamin Lagier et Gregor Raymondis.

B.L.S. – Source FFSA @ photos Alexis Goure, DPPI et B.L.S.