AUTOCROSS : LES VACANCES SONT FINIES

vendredi 18 août 2017 par IMEC

En Buggy Cup Jérôme Plantier et Benoît Buisson sont respectivement 4e et 5e

Après la traditionnelle coupure estivale, la caravane du championnat et de la coupe de France d’Autocross et de Sprint Car prend la route et la direction de la côte d’or pour se retrouver sur le superbe tracé Nicolas Klein à Is sur Tille. C’est désormais le rendez-vous de la saison, celui de la dernière chance. En effet, si cette épreuve à un parfum de rentrée scolaire, elle en a également tous le stress et toute la pression si l’on considère qu’il s’agit également de l’avant dernière épreuve du championnat.

Super Buggy : Christophe Perrichot a créé la surprise en remportant l’épreuve Française lors du championnat d’Europe d’Autocross. Le pilote qui s’accorde une année sabbatique devrait profiter de sa lancée pour tenter d’accrocher le top 10. Sébastien Dindeleux occupe la tête du classement provisoire de cette catégorie mais David Schwinnen, le pilote de l’ Est réduit sensiblement l’écart au championnat et se relance clairement dans la course au titre. Quasi à domicile ce week-end, il fera tout pour engranger un maximum de point. Mickael Le Gouellec pointe à la troisième place du général et montrera encore une fois qu’il est particulièrement à l’aise sur le tracé d’Is sur Tille. La jeune génération, François-Xavier Bivaud et Jimmy Murat complète le top 5 du classement général et pourraient bien rejoindre le podium dimanche soir.

Super Sprint : quel championnat ! Il est clair que Vincent Priat reste la référence de la discipline. Son objectif est clair, rejoindre son idole et décrocher une cinquième couronne nationale. Le moins que l’on puisse dire c’est que le Bordelais a les clefs pour y parvenir. Avec 291 points, il occupe la tête du classement général provisoire mais doit composer avec son principal concurrent depuis 2 saisons maintenant, David Méat qui pointe à la seconde place avec 266 points. Ce dernier, au volant de son châssis Roscross a remporté deux épreuves cette année et sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur lors des deux derniers rendez-vous, sil veut espérer faire tomber le maître. Cela serait réducteur de ne parler que de deux pilotes dans cette division, il faudra aussi composer ce week-end avec des garçons comme Paul Mathieu Fauconnier, Alban Vigot et le Gersois Cédric Péres, présents dans le top 5. Avec 45 pilotes au départ ce week-end dans cette division, tous voudront accrocher la finale, ce qui est déjà une sacrée performance au regard du niveau de compétitivité.

Buggy 1600 : avec 95 points d’avance et encore trois épreuves à disputer pour cette division qui participera également au championnat d’Europe, le Gersois Vincent Mercier sait que les points sont précieux. En effet, il a fait la douloureuse expérience de l’arrêt soudain d’un week-end parfait lors de l’épreuve Européenne de Saint Georges de Montaigu, laissant son dauphin au championnat, Le Toulousain Thomas Christol, l’emporter et marquer de précieux points. Gilles Labrosse fait partie de ces références de l’autocross Français, il est à signaler qu’il occupe fièrement la troisième place du classement provisoire.

Maxi Tourisme : avec seulement 12 points d’avance, Jacques Moniot, l’Auvergnat sait qu’il doit assurer pour contenir le bouillonnant Nicolas Dubernet qui signe un retour en grâce cette saison. En effet, le Girondin, rempile cette année pour une saison complète et prouve qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Cyril Coué pointe à au troisième place accusant 80 points sur Nicolas Dubernet. Le Toulousain Emmanuel Philippa et Stéphane Genet font partie du top 5 et sont en mesure de rejoindre le podium tout comme Freddy Poulain. Tous ceux-là vont devoir se méfier de Christophe Rigaudière, très à l’aise au volant de sa nouvelle monture, la Volkswagen Polo à moteur Honda compresseur.

Sprint Girls : affichant fièrement 299 points et 31 d’avance sur sa poursuivante, Elisa Chevillon est en tête du classement général provisoire. Sa dauphine au classement général, n’en finit pas de nous surprendre. En effet, Corinne Edmond a accepté de relever un nouveau Challenge et d’être l’ambassadrice des châssis Semog dans le cadre du Championnat de France, elle n’a pour le moment loupé qu’un podium mais a toujours su rester dans le top 5. La Girondine Nadège Despériez et son Squal’Car tout aussi efficace, pointe à la troisième place avec 3 unités de retard sur Corinne. Véronique Dufour connaît plus de difficultés cette saison et est quatrième à seulement 1 point du top 3.

Buggy Cup : avec une d’avance de 29 points, Thomas Raulet doit retrouver le chemin de podium. En effet, Aurélien Daumain a démontré qu’il connaissait le chemin de la plus haute marche du podium, chez lui à Bourges et pourrait bien renouveler l’opération en voisin sur le circuit d’Is sur Tille. Jimmy Verrier, le Normand est actuellement troisième, à seulement trois points d’Aurélien Daumain. Jérôme Plantier et le Bigourdan Benoît Buisson sont respectivement quatrième et cinquième du classement général provisoire. Impressionnant en début de saison, Théo Lavenu doit se ressaisir et reconquérir le top 5.

Maxi Sprint : après une erreur de parcours lors de l’épreuve de Bourges, Steven Lecoint accuse désormais 8 points de retard sur le leader, Tristan Fauconnier. Ce dernier sera à domicile et voudra briller devant ses fans. Arnaud Fouquet, vainqueur de la coupe de France 2016, ne peut que se contenter de regarder les garçons se battre pour le titre. En effet, avec 77 points de retard, le Bordelais n’est plus en mesure de conquérir le titre. En revanche, il va tout faire pour remporter cette avant dernière épreuve et surtout la dernière chez lui à Faleyras pour montrer qu’il est bel et bien le patron. Tony Lhomod et Thomas Castagnotto occupent le Top 5 de cette coupe de France et attendent leur première victoire cette saison.

Tourisme Cup : Noam Lagarde sera à domicile ce week-end, pour autant, il roulera sans pression tellement sa domination est grande dans cette division, qu’il connaît par cœur et dont il fait le tour. Pour autant, il ne doit pas se reposer sur ses lauriers et doit se méfier de Patrick Pollet, déjà vainqueur cette saison. Lionel Quere connaît le chemin du podium, ne lui manque plus qu’à gravir quelques marches. Roger Buisson et Nicolas Guillon peuvent également rejoindre le podium.

Junior Sprint : le Manceau, Valentin Bourdin, est le favori de ces deux jours. Avec deux victoires et deux deuxième place cette saison, il fait figure de favoris pour remporter la coupe de France Junior Sprint. Thibault Martinet pointe fièrement à la deuxième place et est revenu à 23 points du leader, tout est encore possible dans cette catégorie de promotion. Quentin Dutheil est troisième devant Martin Thomin et Alexandre Sabourin. Chloé Leroy est en tête du Trophée Féminin à la onzième place.

PDF

B.L.S. – communiqué @ photo B.L.S.