A BARCELONE LA PREMIERE POUR QUELET ET MALINCONI

mardi 21 mars 2017 par IMEC

Course 1 : Quelet et Malinconi ouvrent le bal : Avec 35 voitures sur la grille, les départs du Challenge Funyo donnent toujours lieu à de belles empoignades. Le coup d’envoi des festivités 2017 ne déroge pas à la règle, mais aux avant-postes, Jean Quelet (AGR Bleu Mercure) ne se laisse pas perturber et réalise le holeshot. Le champion 2014 doit cependant surveiller les velléités de son plus proche rival, le revenant Nicolas Cannard (HMC Racing), champion 2012 et poleman, qui signe son retour par un premier podium cette saison. Il devance les pilotes AGR Bleu Mercure Eric Tessier et Cédric Gardin, ce dernier remonté dans la hiérarchie après avoir perdu des places au troisième tour. Au même moment qu’Arlan Boulain (AGR Bleu Mercure) qui occupait la troisième place avant d’être victime de son turbo. Dans le clan des F5, Renaud Malinconi (Total Cloud) mène un cavalier seul en tête et se voit ramarrer en fin de parcours par Marc-Antoine Dannielou, victorieux du Challenge en 2011 et qui porte les couleurs de Défi Auto Solidaires en Peloton. Sébastien Gény-Gros (Lamo Racing Car), profitant d’une pénalité d’Alexandre Barbiat (Fun’driver), hérite de la troisième marche, tandis que Guillaume Veyrat et Thomas Despretz remportent le nouveau classement B décerné en SP05 et en F5.

Course 2 : Une victoire pour la 100e de Quelet : Cent départs en course, et toujours au sein du Challenge Funyo ! Cette deuxième manche du week-end ne pouvait donc revenir à un autre pilote que Jean Quelet, lequel n’a pas manqué d’enrichir son palmarès d’une deuxième victoire consécutive, toujours devant Nicolas Cannard qui a mis une pression constante, mais qui confie devoir comprendre le maniement de sa SP05 au départ pour rester au contact de son rival. A bord de son prototype qui a retrouvé toute sa puissance, Arlan Boulain, quant à lui, ne manque pas l’occasion de grimper sur un podium auquel il ne put prétendre ce matin, et précède Yves Orhant (Y.O. Concept). Le concepteur des Funyo sort vainqueur d’une superbe lutte avec un quatuor d’AGR Bleu Mercure composé de Christophe Girardot, Cédric Gardin, Eric Tessier et Guillaume Veyrat qui réalise le doublé au classement B de la catégorie SP05. En F5, enfin, Renaud Malinconi bisse, de nouveau devant Marc-Antoine Dannielou qui profite cette fois du pépin mécanique dont est victime Alexandre Barbiat, dans le dernier tour, pour hériter de la 2e place. L’Israélien Dekel Naar (Lamo Racing Car), enfin, l’emporte en B.

Course 3 : Cannard se rappelle aux bons souvenirs :Le champion 2012 du Challenge, de retour cette saison sur les grilles de départs à bord d’une SP05 du team HMC Racing, n’a donc pas tardé à reprendre ses marques. Placé en première ligne au côté du poleman Jean Quelet (AGR Bleu Mercure), Nicolas Cannard ouvre en effet son palmarès 2017 avec 6’’315 d’avance et envoie un signe fort à son rival qui réalise malgré tout une bonne opération en se hissant sur la deuxième marche du podium de cette manche finale catalane. Troisième à l’arrivée, Yves Orhant (Y.O. Concept) remporte la lutte qui l’opposait à Guillaume Veyrat (AGR Bleu Mercure), victorieux du classement B, Cédric Gardin (AGR Bleu Mercure) et Cyril Barbey (HMC Racing), 2e du B devant son équipier Xavier Cousin. En F5, Renaud Malinconi (Total Cloud) tue tout suspense en prenant le large dès le départ. Il n’est jamais rejoint et conclut son week-end avec une marge conséquente de 17’’029 sur Marc-Antoine Dannielou (Défi Auto Solidaires en Peloton), ralenti par des pertes de puissance, tandis qu’Alexandre Barbiat (Fun’Driver) complète le Top-3 devant Patrick Seillé (AGR Bleu Mercure) et Christian Camboulive (HMC Racing). Thomas Despretz (Wintec), enfin, s’impose en B.

B.L.S. - communiqué @ photo Hugues Laroche